Destins croisés/Le pont

Publié le par Martine

Destins croisés/Le pont

Il y a quelques jours en faisant un peu de rangement dans un coin de mon bureau qui en avait grand besoin, j'ai retrouvé un numéro de "Femme Actuelle Jeux extra" acheté en ... 2017 pour lire notamment une belle nouvelle de Sophie Adriansen "Hors cadre" (dont je vous avais parlé ici) et, accessoirement, remplir quelques grilles de mots fléchés, croisés... 

Heureuse de cette "trouvaille", je me suis alors rendu compte que non seulement  j'étais loin d'avoir rempli toutes ces grilles mais qu'en plus je n'avais pas lu les deux autres nouvelles parues dans ce magazine : "Destins croisés" de Jeanne-Marie Sauvage-Avit et "Le pont" de Caroline Fabre-Rousseau. Ce que je me suis donc empressée de faire.

Les "Destins croisés" dont nous parle Jeanne-Marie Sauvage-Avit sont ceux de deux jeunes Sri Lankaises, Shemla et Madhya, 18 ans et amies depuis quelques mois. Toutes deux travaillent dur comme cueilleuses dans une plantation de thé et rêvent d'une vie meilleure où elles ne seraient plus obligées de s'épuiser du matin au soir. Et si Madhya ne voit d'amélioration de sa situation que dans le mariage que sa famille lui a arrangé avec un homme dont elle n'a vu que la photo jusqu'à présent, Shemla, elle, envisage son évolution uniquement dans sa volonté de s'en sortir seule en ne comptant que sur elle-même. Un point de vue qui parait complètement utopiste aux yeux de Madhya mais qu'une prédiction pourrait bien renforcer dans le coeur de Shemla.

Une nouvelle touchante qui met en avant tout le côté archaïque en cours encore dans les coins reculés d'Asie et l'impact que cette mentalité d'un autre temps peut encore avoir sur la population partagée entre un traditionalisme exacerbé et une modernité qui tente de s'imposer. 

Retour dans le monde occidental avec "Le pont" de Caroline Fabre-Rousseau qui nous met en présence d'un couple sur le point d'embarquer après une semaine passée à New-York pour fêter à deux leurs 10 ans de mariage. Une semaine idyllique qui prend fin avec l'erreur d'aéroport faite par la jeune femme. Erreur qui risque de leur faire manquer leur avion de retour et que son mari lui reproche à grands cris, la laissant mortifiée devant le chauffeur de taxi qui fait mine de ne s'apercevoir de rien. 

Et alors que l'avion, qu'ils ont eu finalement, entre dans une zone de turbulences, l'heure semble venue de mettre les choses au point entre eux deux. Doivent-ils continuer à vivre ensemble en s'appuyant sur ces derniers jours merveilleux qui ont redonné de la force à leur amour ou finalement se séparer dès leur arrivée en France, cette nouvelle agression verbale étant celle de trop? La réflexion est engagée et il faudra bien finir par établir un pont de l'un à l'autre pour arriver à une solution satisfaisante pour tous les deux...

Une bonne nouvelle qui met le doigt sur la difficulté à entretenir une relation sur du long terme et qui aborde en même temps la violence verbale, cause de nombreux dégâts moraux.

Deux nouvelles que je suis heureuse d'avoir enfin lues!

Destins croisés/Le pont
Destins croisés/Le pont
Destins croisés/Le pont
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 03/03/2020 13:29

Je comprends ton bonheur de faire cette découverte. Je ne connais pas ce numéro special et il faut avouer aussi que cela fait bien longtemps que j'ai cessé de lire des magazines féminins sauf quand je vais passer un peu de temps à la médiathèque, c'est toujours un plaisir de s'installer et d'en profiter ! Belle journée (et merci aussi pour ton mois de février, riche en péripéties, en surprises et aussi en émotion, çà fait du bien...)

Martine 04/03/2020 11:49

C'est surtout que j'ai plein de grilles à remplir et ça c'est chouette! Merci, chère Manou!