Les cigognes savaient

Publié le par Martine Galati

En 1990 à presque trente ans, Clémence Lambert s’installe à Muhlswiller près de Strasbourg dans une superbe maison à restaurer qui jouxte son ancienne demeure familiale. Ce choix n’est pas anodin car c’est dans cette belle région d’Alsace que Clémence retrouve ses racines familiales mais aussi ses souvenirs, ses amours passés (mais pas vraiment oubliés) et son parrain si généreux et cher à son cœur. Comme pour veiller sur elle et lui porter bonheur, un couple de cigognes a fait son nid tout prés de sa maison. Présence symbolique aussi bien que fondue dans le décor, ces cigognes ont toute leur place dans la quête douloureuse que s’impose alors Clémence. En effet alors qu’elle était mourante, sa mère Louise, avec qui elle a toujours eu une relation plutôt chaotique, lui a demandé d’éclaircir le mystère qui entoure la disparition de sa sœur Annele et a provoqué la folie soudaine de sa jumelle Maria et le chagrin inconsolable de ses parents. Chagrin dont ils ne se sont jamais remis. La découverte de vieilles lettres cachées va attiser encore le trouble qui s’est installé au sein du petit village jusqu’à présent si tranquille. Et ce d'autant plus que Clémence est victime d'agressions incompréhensibles.

Avec le talent d’écriture qui lui est coutumier, Elise Fisher nous fait partager certains secrets de familles où se mêlent amours interdites, drames de la guerre, ambition et passion de la musique. Clémence a-t-elle bien raison de vouloir faire la lumière sur la tragédie qui a anéanti sa famille, les Bergklauss, et sans doute aussi celle de leurs voisins d’alors, les Wendersheim? Toute vérité est-elle toujours bonne à connaître?

Avec ce beau roman étonnant tout en subtilité et sensibilité, publié aux Presses de la Cité collection Terres de France, Elise Fisher nous dévoile non seulement un pan de notre Histoire mais aussi, et surtout, les trésors du patrimoine alsacien, son pittoresque, son identité et l’âme de ses habitants. Un beau roman bien de chez nous à apprécier d’urgence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal 29/12/2008 21:13

Superbe roman que j'ai lu je dirai même dévoré.Amicalement

Martine 30/12/2008 11:08


@ Chantal: Nous voilà donc une auteure favorite commune! J'en suis ravie! J'ai aussi sous le coude "Un rire d'ailleurs" paru chez Fayard. J'en parlerai bientôt! Bonne
journée!


Sylvied54 17/03/2007 12:27

je vais mettre ce livre dans ma liste, merci Martine. Je viens de lire 3 reines et une couronne, l\\\'histoire est sympa, mais les événements sont trop "survolés",

Béatrice 16/03/2007 19:41

Quand nous parles-tu d'une de tes biographies?

anne marie. 15/03/2007 10:39

un livre à mettre dans ma boite à souhaits!car...si je te disais qu'à Isigny il n'y a ni bibliothèque ni bibliobus.....no comment!

Bool 15/03/2007 10:19

Une histoire qui se passe par chez moi :-)Je ne peux malheureusement pas te dire que je lirai ce livre Martine car ça n'est pas le genre que j'affectionne ;-)Bisous,Bool