L’enfant perdu des Philippines

Publié le par Martine Galati

«L’enfant perdu des Philippines», le nouveau roman d’Elise Fisher publié dans la collection Sud Lointain des Presses de la Cité nous interpelle et nous renvoie à de nombreuses interrogations sur l’engagement humanitaire, le sort des enfants d’aujourd’hui dans les pays dits en voie de développement, sur l’instinct maternel, le sens de la vie... En 1985, Maïté qui est médecin quitte sa Lorraine natale pour une mission humanitaire au bout du monde. Est-ce un coup de tête? Une simple envie de changer d’air? Par défi? Ou simplement par besoin de revenir à la source de sa vocation? Sans doute un peu pour toutes ces raisons mais toujours est-il que ce départ pour les Philippines constitue pour Maïté une douloureuse épreuve. Car c’est dans ce pays tourmenté que la jeune femme a vécu deux pertes irréparables vingt ans plus tôt : Pierre, son amant secret parti sans laisser de trace, et surtout François, leur petit garçon disparu près du volcan Taal et jamais retrouvé malgré de nombreuses et multiples recherches. Sur place, Maïté retrouve les Philippines en pleine tourmente politique. Au dispensaire de Manille, elle est amenée à œuvrer aux côtés d’une équipe unie et attachante mais subit également de plein fouet la misère des plus démunis, à savoir les enfants. Les enfants des rues qui se trouvent à la merci d’adultes peu scrupuleux et ceux qui sont voués aux plus basses besognes voire à la prostitution, des vies brisées avant même d’avoir eu la possibilité de s’exprimer et dont la souffrance quotidienne rappelle sans cesse à la jeune médecin le fils qu’elle a perdu dans ce pays. Son fils François qu’elle se surprend peu à peu à espérer retrouver enfin, alors qu’elle découvre avec horreur le caractère sordide de son ancien amant Pierre, un être qu’elle pensait pourtant connaître et qui se révèle aussi vil que méprisable. A travers ces pages empreintes de réalisme où la poésie et la beauté de ce «pays aux mille sourires» ne sont pas oubliées, Elise Fisher met son talent d’écrivain au service de sa longue expérience du terrain humanitaire pour nous plonger dans un roman intense où la détresse humaine cède la place à l’espérance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Coccinelle Brodeuse 13/08/2006 10:09

Bonjour Martine,
J'apparécie énorment l'écriture d'Elise Fischer (un auteur Lorrain !!!) j'en ai pris plusieurs à la bibliothèque, je ne savais pas qu'elle avait sorti un nouveau livre... Je pense que je vais demander au Père Noel qu'il me l'amène.... Le résumé me donne vraiment l'envie de le lire !
Amitiés Littéraires
La Coccinelle Liseuse

anna sunshine 25/06/2006 08:04

Martine, merci pour vos lectures et vos commentaires qui nous aideront à faire notre choix pour cet été. Continuez à nous enchanter. Et encore un grand merci pour votre amitié