Le Doudou des bois

Publié le par Martine

Le Doudou des bois

Quelque chose de terrible est arrivé à la petite Georgette. Partie se promener dans les bois, elle en respire chaque odeur, en admire chaque couleur. A tel point qu'elle ferait bien un petit somme, blottie contre son Doudou gris, à l'abri des bois. Mais quand elle rentre chez elle, c'est le drame! Doudou n'est pas là. Et Georgette a beau retourner dans les bois rechercher Doudou. Il n'est plus là. 

Commence alors une période difficile pour Georgette. Une période de tristesse, d'incompréhension, d'interrogations, puis, d'acceptation. Doudou n'est plus là et ne sera plus jamais là. Il faut cependant continuer de vivre et, peut-être, faire la connaissance d'un nouveau doudou. Georgette sait les reconnaître!...

Ce très bel album d'Angélique Villeneuve et Amélie Videlo, paru chez Sarbacane, me faisait de l'oeil depuis que je l'avais feuilleté lors de la présentation de rentrée des éditions Sarbacane fin août dernier à Lyon. Aussi, quand j'ai su que les deux auteurs signaient à labelle librairie "Les Oiseaux rares" samedi en fin de journée à Paris dans le 8ème et qu'étant à Paris le week-end dernier, je n'ai pas hésité longtemps. J'y suis allée! Pour le plaisir conjoint de revoir Angélique Villeneuve, Prix La Passerelle 2015 pour son émouvant "Les fleurs d'hiver", et d'acheter ce bel album dédicacé! Et pour le coup , j'ai été gâtée! Ma dédicace est très très belle! Merci!

Alors cet album nous parle de la perte d'un être cher, de l'absence qu'il faut subir, comprendre pour pouvoir l'accepter. Même si ce n'est pas clairement exprimé (quoique certaine illustration le montre clairement), ce texte nous parle de la mort et du douloureux travail du deuil. Mais il le fait de telle manière, avec une telle sensibilité qu'il n'engendre aucune tristesse, une certaine mélancolie sans doute, mais au contraire, par-dessus tout, il offre une formidable bouffée d'oxygène et d'air pur et un magnifique espoir. Des mots justes et sensibles admirablement portés par les superbes illustrations, hautes en couleurs (notamment ce fameux vert de l'espoir) et émouvantes d'Amélie Videlo.

Un immense coup de coeur pour moi.

En complément à cet album, une bouleversante interview d'Angélique Villeneuve vient de paraître dans le magazine des librairies Initiales, associée à une nouvelle inédite de l'auteur "Sur tes genoux". Nouvelle dont je vous parlerai ... dès que je l'aurai lue!

Le Doudou des bois
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

angelique VILLENEUVE 16/12/2016 11:35

oh, merci Martine !!
de quelle partie ou quel détail dans les illustrations vous fait penser spécifiquement au deuil? Pour ma part, j'ai une petite idée mais je crois que c'est involontaire de la part d'Amélie, en réalité.
Merci en tout cas pour votre belle lecture
angélique

Martine 16/12/2016 18:27

Comme quoi... :-)
Bonne soirée, Angélique! Et très bon week-end à vous!

angelique VILLENEUVE 16/12/2016 18:24

Oui, c'est vrai, Martine, je trouve aussi, mais Amélie m'assure que c'est une coïncidence (et je la crois) Comme quoi, des choses nous dépassent... :-)

angelique VILLENEUVE 16/12/2016 18:24

Oui, c'est vrai, Martine, je trouve aussi, mais Amélie m'assure que c'est une coïncidence (et je la crois) Comme quoi, des choses nous dépassent... :-)

Martine 16/12/2016 18:17

Dans les bois, les rochers gris sont comme autant de pierres tombales.
Merci Angélique pour cette merveilleuse lecture!