Je peux très bien me passer de toi

Publié le par Martine

Je peux très bien me passer de toi

Souvenez-vous. En juillet dernier, je faisais la connaissance de Chloé et Constance, deux jeunes femmes que tout oppose à l'exception de leur amour de la lecture. Et je terminais ma réflexion en vous disant que j'aimerais beaucoup les retrouver dans un roman, cette présentation étant en fait une nouvelle. Eh bien, c'est chose faite après avoir lu ce roman de Marie Vareille "Je peux très bien me passer de toi" paru en 2015 chez Charleston et qui a reçu le premier prix des lectrices Confidentielles. Excusez du peu!

Nous voici donc à Paris où vivent Chloé, 28 ans, qui se morfond d'amour pour Guillaume (son chef et ex-petit ami qu'elle a eu la mauvaise idée de tromper, entraînant ainsi leur rupture) et enchaîne les histoires sans lendemain, et Constance, sensiblement du même âge, chaste (trop à son goût), sérieuse et adorablement gaffeuse. Ce qui les unit, c'est leur amour commun pour la littérature et leurs rendez-vous au club de lecture où une amicale complicité s'est instaurée entre elles deux.

N'en pouvant plus d'être une nouvelle fois repoussée par Guillaume alors que celui-ci s'apprête à convoler dans quelques semaines, pour l'une, et de vivre un nouveau mois de chasteté pour l'autre, les deux amies se mettent au défi de coucher dès le premier soir avec un parfait inconnu pour Constance tandis que Chloé devra partir à la campagne, loin de tout (et de tout homme) pour réaliser enfin son rêve : écrire un roman.

Bien évidemment, il va de soi que rien ne va se passer comme elles l'avaient prévu et cela dès les premiers instants de leur challenge. Car, d'une part, là où se rend Chloé (chez l'oncle de Constance qui a l'heur d'habiter à quelques kilomètres de la maison de retraite où vit la chère grand-mère de la jeune femme) réside également Vincent, séducteur malgré lui et surtout pas prêt à s'engager dans une nouvelle histoire depuis son divorce. Et d'autre part, le cours de séduction où s'est inscrit Constance, non seulement lui coûte les yeux de la tête mais s'accompagne de remises en questions qui mettent la douce et timorée jeune femme dans des situations où sa maladresse légendaire peut s'en donner à coeur joie. 

Comment vous dire? A nouveau je me suis régalée avec cette histoire qui mêle hardiment humour, amitié, amour, affection, bons sentiments, effets inattendus et rebondissements. Cette romance, c'est une histoire de vie. On y rit, on y pleure, on s'en prend plein la tête (et le coeur), on s'attache, on y aime (pas forcément la (ou les) bonne(s) personne(s), on y naît, on y vit, on s'y marie, on s'y dispute, on s'y sépare, on y divorce, on y meurt aussi. Et chacune (chacun) doit affronter tout ça avec ce qu'il est, plus ou moins bien, avec plus ou moins de sérénité, d'assurance, de certitudes. On s'y trompe (souvent et sur tous les tons) mais finalement l'amitié et l'amour en sortent grandis et magnifiés. Et ça, ça fait un bien fou au moral et c'est tant mieux!

Je compte cette lecture pour le challenge de Philippe, séries ou trilogies de l'été, trois romances pour moi!

Je peux très bien me passer de toi
Je peux très bien me passer de toi
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 10/09/2020 16:22

Philippe est content je pense de ta participation je n'arrive pas à participer en été à ses défis, je suis trop éloignée des médiathèques et trop occupée à garder mes petits-enfants, pourtant j'ai relu des trilogie comme les trois premiers tomes d'Enquête au musée, et les trois tomes des Royaumes du Nord de Pullman (partagés avec les petits). Merci pour cette suggestion, c'est un auteur que je n'ai pas encore découvert

Martine 11/09/2020 11:52

Tu peux peut-être rattraper le coup avec ta trilogie maintenant? Bonne journée, Manou.

Philippe D 09/09/2020 20:11

3e lien noté. C'est en ordre. Merci.

Martine 10/09/2020 11:59

Merci Philippe. Bonne journée!

Philippe D 08/09/2020 21:20

J'ai lu une ou deux nouvelles de cette auteure, mais pas encore de roman.
Lien noté pour le challenge ainsi que celui d'Aurélie Valognes. J'ai dû en louper un...

Martine 09/09/2020 16:56

Oui je pense qu'il te manque celle-ci http://www.lecturesetplus.com/2020/08/l-academie-des-femmes-parfaites.html
Et de 3! Merci Philippe!