RP Il gioco delle colpe

Publié le par Martine

Le jeu de la culpabilité

Le jeu de la culpabilité

Nouvelle lecture commune italienne organisée par Silvia du blog Leggo ancora dieci minuti (je lis encore dix minutes) autour du roman d'Antonella Maggio "Il gioco delle colpe" paru chez More Stories. Une romance dans le plus grand respect de ce genre littéraire singulier.

Alexia et Jake sont tous deux enfants de policiers. Mais si le capitaine Bradley a toujours tout mis en oeuvre pour tenir sa fille éloignée des risques et dangers de sa profession, Jake, lui, n'a pas eu cette chance et s'est retrouvé ttop souvent confronté à des situations dures et inadaptées à son jeune âge. Ce qui lui a laissé certains traumatismes et a considérablement endurci son caractère, au point de le faire passer pour insensible plus souvent qu'à son tour, une facette de sa personnalité qui le protège et dont il a tendance à jouer.

Pour financer ses études à l'université de Chicago, Alexia se fait embaucher dans un salon de tatouages. c'est là qu'elle fait la connaissance de Jake dans des conditions tragicomiques. Et bien que leur attirance s'avère immédiate, les règles fixées par Jake sont catégoriques. Aucun sentiment, aucune promesse et surtout aucun engagement de part et d'autre. Mais cela est-il seulement possible quand leur entente est si parfaite, si évidente? Quand Alexia a bien du mal à percer la carapace que Jake s'est forgé au fil des ans, lui en ressent autant à résister à l'innocence manifeste de la jeune femme, sa confiance en la vie, ses espoirs, ses rêves, ses projets... La seule solution, c'est l'éloignement. Loin des yeux, loin du coeur, dit le proverbe. Vraiment? Il est des situations dont rien, ni personne ne peut présager et encore moins éviter...

Deux personnages bien campés, des situations familiales similaires par bien des côtés et des destins carrément opposés. C'est tout ceci et bien plus que nous fait partager Antonella Maggio. Il suffit parfois de pas grand chose pour transformer un destin. Jake l'a compris bien malgré lui et s'en protège envers et contre tout, et contre lui en premier. Alexia, elle, est pleine d'espérance. Elle a des rêves plein la tête. Et son éducation dans un cocon familial (trop) protecteur ne l'a pas préparée à affronter le monde extérieur même si elle s'en défend âprement et fait tout ce qu'elle peut pour se montrer autre que ce qu'elle est vraiment. Ce qui forcément brouille de suite la relation naissante entre les deux jeunes gens, cette attirance qu'ils ressentent et comblent instinctivement et cet amour qu'ils s'interdisent d'éprouver. Jusqu'aux dernières pages, pratiquement aux derniers paragraphes où l'effet de surprise a fonctionné à fond.

Je n'en dirai pas plus de peur de trop en dévoiler. Retenez simplement que cette histoire est très bien écrite, usant d'un vocabulaire soutenu, sensible, piquetée d'humour et de sensualité et ne ménageant aucun effet. Je n'ai pas mis longtemps à me laisser emporter, émouvoir, par Alexia d'abord, sa vision de la vie, de son avenir, ce vers quoi elle tend. Puis par Jake, écorché vif, au tempérament à fleur de peau et terriblement séduisant. Ce qui le rend d'autant plus dangereux et émouvant.

Encore une romance qui m'a passionnée, surprise, bouleversée. Une histoire d'amour, forte, embrouillée qu'Antonella Maggio détricote avec grand talent pour en faire une histoire d'amour universelle...

RP Il gioco delle colpe
RP Il gioco delle colpe
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article