Rose

Publié le par Martine

Rose

Rose, c'est le titre de la nouvelle de Louise Dupré, parue dans le numéro 120 de La revue XYZ de la nouvelle que j'ai achetée l'été dernier à la librairie du Québec et qui porte sur le thème des "Dettes".

Rose, c'est aussi le prénom éponyme de cette jeune fille de 16 ans qui débarque à l'improviste chez la narratrice après avoir quitté brusquement le domicile familial et qui n'a d'autre endroit où aller pour éviter de se retrouver à la rue. La narratrice, elle, est une femme d'une bonne quarantaine d'années, traductrice indépendante, divorcée, qui vit seule depuis que son fils unique, Jérémie, a pris un appartement en colocation avec un ami. Même si elle semble accepter la présence de Rose chez elle pour quelques jours avec joie, l'accueil est cependant assez froid, tendu. La jeune fille d'ailleurs refuse tout net de prévenir ses parents de sa présence chez la narratrice mais se réjouit quand Jérémie arrive chez sa mère et apporte avec lui deux grosses valises d'effets personnels de Rose. Mais qui est-elle donc? Pourquoi a-t-elle quitté son foyer, au demeurant douillet et confortable? Quel lien entretient-elle avec Jérémie et la narratrice? Et celle-ci, outre le fait de ne pas laisser la jeune fille aux dangers de la rue, pour quelle(s) raison(s) accepte-t-elle d'héberger Rose, et pas seulement pour quelques jours? Quelle dette y a-t-il? Et entre qui et qui?

Bien sûr je ne vais pas vous le dévoiler...

Ce que je peux vous dire néanmoins, c'est que j'ai découvert dans cette revue XYZ de la nouvelle des auteurs très talentueux, très agréables à lire et maîtrisant parfaitement ce genre littéraire. Essayiste, poète et romancière, Louise Dupré est un auteur que j'aurai grand plaisir à relire à l'occasion et je n'hésiterai pas à solliciter à nouveau la librairie du Québec pour cela.

Ce que je peux vous dire encore à propos de cette nouvelle-ci, c'est que je l'ai proposée à mes "élèves" du groupe "avancé" en lecture feuilleton et qu'ils se sont tous pris au jeu du texte que je leur présente par épisodes, de sa construction littéraire et grammaticale, de la richesse de son vocabulaire, de sa qualité orthographique et de ses fameux accords des temps composés, sujets ou compléments d'objet direct placés avant ou après le verbe... Un vrai plaisir, vous dis-je!

Et une participation supplémentaire pour moi à Québec en novembre.

Rose
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yueyin 25/11/2015 07:58

Quelle beau pitsch, mais j'ai envie de la lire maintenant :-)

Martine 26/11/2015 08:08

Merci Laurence! Yapluka!... Moi j'ai envie de lire d'autres textes de Louise Dupré...