Purgatoire des innocents

Publié le par Martine

Décidément j'ai un peu de mal ces derniers temps avec le Mardi sur son 31 de Sophie!

La semaine dernière, entre deux lectures, rien à partager! :(

Et cette semaine... rebelote!

Mais je n'aime pas m'avouer vaincue d'avance et comme je vous ai dit il y a quelques temps être plongée dans un "pavé" (594 pages quand même!!!) des plus passionnant, j'ai pensé à vous en livrer ce fameux passage extrait à la page 31!

Sauf que...

 

Purgatoire des innocents


Là encore, souci! La page 31 est un titre de chapitre! Mercredi 5 novembre me semble un peu court pour vous appater avec cette lecture. Je passe donc volontairement à la page 33 (Sophie me pardonnera, j'espère...) et voici:

"Chapitre 3

4h40

William ouvre parfois les yeux. Pourtant, il ne semble pas vraiment là, gémissant des mots sans suite. Raphaël tient sa main dans la sienne, tente de l'apaiser. En cet instant, il pense à leur mère.

C'est étrange, mais à chaque braquage, il a tendance à penser à elle. Comme un gosse commettant une bêtise. Pourtant, il y a longtemps qu'il n'est plus un enfant. Et longtemps qu'elle n'est plus de ce monde.

Mais dans le silence de cette maison inconnue, il lui adresse une promesse solennelle : Will ne va pas mourir. (...)"

 

Ah! Ah! Ambiance, n'est-ce pas? Atmosphère..;

Je ne vous dévoilerai rien de plus sur ce nouvel opus de Karine Giebel que j'ai eu le bonheur de découvrir cet hiver grâce à Stéphie. Cette fois encore, ce Purgatoire des innocents paru chez Fleuve noir va au-delà de nos espérances. Karine Giebel possédant ce petit "je ne sais quoi" en plus qui nous entraine sur une corde de plus en plus glissante, dans des lieux vraiment insoupçonnés et même insoupçonnables, à la limite de la folie, et nous faisant plonger dans des abîmes où le fond n'est jamais là où on croit.

Un roman à aborder en connaissance de cause? Même pas! Car tout en étant prévenu, Karine Giebel possède le talent et une imagination telle qu'on ne peut plus reculer ni même stopper cette lecture. L'envie, le désir, la soif de savoir demeurant toujours le plus fort!

 

mardi sur son 31

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Missboutons 25/06/2013 21:15


Ah !!! Quand j'ai vu le titre de ton article je me suis dit "finalement elle va nous en dire plus..." hé hé hé  !!!...


Mais... j'avoue je n'ai pas tout compris... il va vraiment falloir que je me le procure celui là !!!


Bisous !

Martine 26/06/2013 08:00



Le mieux est de le lire en effet! Mais prends garde!!!! ;)


Belle journée! Bises



Annie 25/06/2013 18:56


Enfin... tu nous en parles!

Martine 26/06/2013 07:59



Tout arrive! :)