Les mains de Gabrielle

Publié le par Martine

Alors que je m'apprête à partir au Salon du livre jeunesse de Valence qui se déroule cet après-midi à la MPT du Plan à partir de 14 heures, je prends le temps de vous parler d'un de mes derniers gros coups de coeur littéraires de ces dernières semaines.

Je veux parler ici de ce superbe roman de Colette Vlérick, paru dans ma chère collection des Terres de France des Presses de la Cité "Les mains de Gabrielle".

 

les-mains-de-Gabrielle.jpg


A Morlaix en Bretagne dans la première moitié du 19e siècle. Quand commence notre histoire, Napoléon 1er vient de faire réouvrir la nanufacture des tabacs, fermée sous la Révolution française. Outre le fait de redonner de l'emploi à de nombreuses personnes en ville, cette réouverture permet aussi à l'ensemble de la population d'en tirer quelques avantages et donc du mieux vivre.

L'esprit de la commune s'avère être à l'optimisme et au renouveau après ces années d'inquiétudes et de tourments.

Pour certains, c'est une reprise. Pour d'autres, un départ dans la vie. Chacun y trouve son compte et l'espoir en des jours meilleurs revient en force.

Pour nous, lecteurs, ce roman nous offre le plaisir de retrouver les personnages rencontrés dans "L'herbe à la reine", roman précédent de Colette Vlérick. Si, pour certains, l'âge ou l'Histoire sont passés par là, c'est leurs enfants ou petits-enfants qui font désormais partie de ce nouvel opus. C'est ainsi qu'on fait plus amplement connaissance avec Gabrielle, brodeuse très douée qui maitrise parfaitement l'art de rouler les cigares. Par-delà ses qualités professionnelles évidentes, la jeune femme suscite bien des convoitises par sa beauté et la générosité dont elle fait preuve...

Dans cette ville en plein essor, où le modernisme tend de plus en plus à s'installer, bonheurs et malheurs s'entremêlent et les jalousies se réveillent parfois là où on ne les soupçonnait pas. La vie, quoi...

J'ai eu grand plaisir à découvrir, lire, et même dévorer, ce roman tant l'écriture de Colette Vlérick est attachante et bouleversante. Les évènements se succèdent les uns aux autres et nous emportent à leur suite créant ainsi un rythme soutenu. Les émotions se partagent réveillant en nous des sentiments de bienveillance ou de révolte parfois. On a envie de prendre son temps mais tout ce qui se trame à Morlaix, dans l'Histoire ou autour de l'histoire de Gabrielle et de ses fameux doigts d'or nous emporte bien malgré nous. On ne veut plus lâcher cette lecture et on regrette de devoir refermer le livre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 19/01/2014 14:46


Coucou Martine,


Ce livre, eh bien je l'avais déjà repéré et je suis bien contente de ne pas l'avoir acheté encore : je ne savais pas qu'il constitue une sorte de suite de "L'Herbe à la reine". Merci donc pour
cette information :)


Gros bisous et à plus !

Martine 20/01/2014 08:32



Coucou Pahi,


Je pense qu'il peut se lire indépendamment. Mais mieux vaut lire les deux quand même!


Gros bisous



Binchy 18/01/2014 17:05


Alors là... Un livre qui va me combler !!! Tout ce que J'AIME l'Histoire conjuguée avec l'histoire... !!!


MERCI encore Martine pour ce conseil de lecture.


Je te souhaite un agréable week-end et je t'embrasse très fort.


Bernadette.

Martine 19/01/2014 12:10



Je me doutais bien que tu allais noter ce roman! Il est vraiment passionnant!!!


Gros bisous, Bernadette!