Lectures jeunesse

Publié le par Martine

j-aime-pas-dire-bonjour.jpg

 

Dimanche pluvieux, dimanche heureux?

C'est en tous cas ce qui s'est produit hier ici où la pluie et les orages du jour m'ont permis de lire pas moins de... quatre romans pour la jeunesse!

Le premier se lit très très vite et tombe parfaitement en accord avec ma pensée (n'en déplaise à certains) que je trouve agaçant cette idée qu'ont des adultes de vouloir à tout prix embrasser les enfants. Pour ma part, j'ai toujours demandé aux miens de dire bonjour mais sans insister plus qu'il ne faut s'ils ne voulaient pas.

C'est vrai, après tout, nous-mêmes n'embrassons pas tout le monde!!!

Je pense être ainsi tombée en accord avec Carole Zalberg, auteur, et Boll, illustrateur, de ce "J'aime pas dire bonjour" paru chez Grasset Jeunesse dans la collection Lampe de Poche. Et pour ne pas paraitre autre que je ne suis, mes enfants disent toujours bonjour et avec le sourire la plupart du temps!!! :)

 

Les trois suivants sont parus à L'école des loisirs, maison d'édition qui n'est plus à présenter, dans les collections Neuf pour Zarra et J'élève ma poupée, et Mouche pour Le chevalier d'eau.

 

Avec Zarra, Carole Fives nous entraine dans l'univers singulier d'Axelle, petite fille dont la Maman a un comportement pour le moins étrange et plutôt farfelu, voire surprenant, qui n'a d'égale que les excursions nocturnes auxquelles participe sa fille dans son rôle de justicière masquée! ça vous rappelle quelqu'un? Eh bien non! loin de là! car parfois la réalité est encore mieux que les rêves!!!

 

Autre situation avec Christophe Honoré qui, pour sa petite fille Suzette et pour toutes les petites filles du monde (dont je fais toujours partie), entreprend de nous apprendre à s'occuper et même à éduquer notre poupée. Car, croyez-moi! croyez-le! Rien n'est plus différent que l'éducation d'une poupée et celle d'une enfant confiée pourtant à des adultes devenus parents!!!

 

Nouveau changement de registre avec Olivier de Solminihac qui nous emmène en vacances, ou plutôt sur la route des vacances, avec Jonathan et ses parents et des milliers d'autres vacanciers!

Un départ en gaité qui va vite tourner à l'aigre doux savamment saupoudré d'humour lorsque Jonathan qui a bu plus que de raison l'eau prévu pour la durée du voyage est soudain pris d'une envie pressante!... Qui a tort? ou qui a raison? de Papa qui ne s'est pas arrêté où il aurait fallu, de Maman qui aurait du prévoir davantage d'eau? ou de Jonathan qui aurait du avoir la bonne idée de moins boire?

Je vous laisse le soin de le découvrir à votre tour et de profiter ainsi d'un aussi bon moment de lecture que moi!

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article