Et une troisième!

Publié le par Martine

Je vous le disais lundi, la semaine dernière, pas moins de trois chroniques sont parues dans ma rubrique Lu pour vous du Dauphiné Libéré.

La troisième est parue dimanche 9 février et concerne le dernier roman de ma chère Janine Boissard "Belle arrière grand-mère" édité chez Fayard.

 

belle arriere grand mere 01

 

Quel bonheur de retrouver Babou, cette « Belle grand-mère » dynamique dont on a fait la connaissance avec ce titre éponyme, premier de cette série qui compte désormais cinq volumes, tous parus chez Fayard. Désormais l’héroïne de Janine Boissard aspire à couler des jours heureux auprès de son « Pacha » de mari et de sa grande et belle famille aux multiples ramifications composées, recomposées ou simplement classiques.

Mais c’est compter sans cette fameuse famille justement ! Car voilà que, effet de surprise garanti, elle se découvre une nouvelle descendance qui la propulse au rang d’arrière grand-mère. Pas moins ! Etat dont elle ne se sent nullement investie. De même, toujours sans crier gare, mais c’est ainsi qu’agit fatalement la Grande Faucheuse, notre Babou est confrontée à une perte cruelle et douloureuse qui la touche de plein cœur dans sa vie de femme.  Alors quand son Pacha se mêle de parler du difficile apprentissage de la vie qui passe forcément par l’étape « Grandir », elle ne peut que lui donner raison.

Encore une fois, avec ce nouveau roman, Janine Boissard nous touche dans nos émotions les plus intimes et les plus sincères. L’amour, l’affection, l’amitié sont omniprésents dans ces quelque 350 pages. Mais pas que. La colère, l’incompréhension, le ressentiment y figurent aussi en bonne place. Et nous ne parlons même pas du partage, quasi essentiel au fil de ces pages.

Comme on l’a fait, il y a de cela plusieurs années avec la série « L’Esprit de famille » de ladite Janine Boissard, on se rend compte dès l’ouverture de ce cinquième tome qu’on avait hâte de retrouver cette héroïne, Babou, une femme comme vous et moi, avec ses joies et ses peines, obligée de gérer des situations familiales auxquelles elle n’a pas été préparée et qui sont pourtant maintenant inhérentes à l’évolution de la vie, que ce soit dans les domaines personnels ou professionnels. Heureusement, Babou a pour elle la présence de ses deux amies de toujours, fidèles dans les bons comme dans les mauvais moments et dont l’amitié sincère n’est plus à démontrer.

Comme avec Pauline en son temps (personnage récurrent de la série « L’Esprit de famille »), on s’identifie sans peine à Babou. Et c’est cela qui fait la force et la qualité de l’œuvre de Janine Boissard. Cette faculté qu’elle nous offre en nous permettant de nous mettre pleinement dans la peau de ses personnages. Une identification ressentie à travers chacune de ses héroïnes féminines par le simple pouvoir de son écriture et de son sens des formules qui font tilt et trouvent un écho immédiat dans notre sensibilité de lecteur. Babou, une « Belle arrière grand-mère » comme on aimerait l’être.

 

2014-02-09-18.42.15.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 13/02/2014 18:44


Coucou Martine,


Pourrais-tu me dire quels sont les quatre autres titres de cette série, s'il-te-plaît ?


Je crois qu'il y a beaucoup à apprendre...


Gros bisous et à bientôt.

Martine 14/02/2014 08:30



Oui, les romans de Janine Boissard sont de véritables leçons de vie et d'amour.


Les quatre précédents romans de cette série sont:


- Belle Grand-mère


- Chez Babouchka


- Toi, mon Pacha


- et Allo Babou, viens vite! On a besoin de toi


Belles lectures avec Babou!!!


Gros bisous, mon amie



sous les galets 12/02/2014 13:55


Bravo pour l'article....je n'ai jamais lu Boissard, ce n'est pourtant pas faute d'en avoir entendu parler; j'attends donc la bonne occasion.

Martine 13/02/2014 08:07



Et si c'était celle-ci, la bonne occasion? Merci et bonne journée!



Binchy 12/02/2014 09:40


Un livre qui va me passionner ! Comme tous les romans de Janine Boissard qui sont très différents les uns des autres. Je l'ai rencontrée plusieurs fois au Salon du Livre de Paris.


Un très GRAND auteur !


Très bonne journée Martine.


GROS GROS BISOUS.


Bernadette.


P.S. : C'est ma journée Mamie : Que du BONHEUR !

Martine 13/02/2014 08:06



Profite bien de ces journées Papy Mamie, ma chère Bernadette! J'imagine comme elles sont précieuses! Tu as bien raison QUE du bonheur!!!


Gros bisous et bonne journée!