Entretien avec Marcel Pellosso

Publié le par Martine

Comme promis il y a déjà quelques jours, voici l'entretien que j'ai eu avec Marcel Pellosso, auteur de "Histoire de José B".

 

Vous venez de publier « Histoire de José B » aux éditions Golias. Pouvez-vous vous présenter ?

« Né en 1929, marié depuis 54 ans avec Aline, père et grand-père, je suis à la fois un très vieux monsieur et un jeune auteur, puisque mon premier livre édité ne date que de novembre 2006. De nature remuante et d’esprit curieux, je me suis passionné dans ma vie pour bien des choses : le théâtre, la littérature, l’Afrique Equatoriale et, professionnellement, pour l’industrie mécanique et électronique. Désormais à la retraite, je me suis enfin mis au travail d’écriture. Mon premier roman « Jacobello Del Fiore » est paru chez Privat et le second « Histoire de José B » aux éditions Golias. En 2010, Golias prévoit de publier également « Canaan, ricanant » et « Les Clochettes d’un Don ».

 

Votre roman « Histoire de José B » est sous-titré « Le treizième disciple ignoré de Jésus », de quoi ou de qui s’agit-il ?

Cette histoire est celle d’un garçon qui rencontre sa voie et qui va tout quitter pour la suivre. Seulement, on ne veut pas de lui. Il veut devenir un apôtre. C’est le chemin qu’il s’est choisi mais Jésus ne veut pas de lui. Un peu comme s’il entrait dans une équipe de foot et qu’il n’y ait pas de place pour lui. Alors il demande pourquoi. Cela va lui causer bien des problèmes, avec sa femme, ses proches, les gens qu’il rencontre... Personne ne veut l’écouter. Quand son fils meurt, il demande à Jésus de faire un miracle « Guéris-le » lui dit-il. En vain. Et pourtant, au cours de toute sa courte vie, des faits miraculeux se produisent. Le Christ l’amène, le guide. Mais il reste incompris et cependant toujours plein d’espoir.

 

Qu’est-ce qui vous a amené à écrire ce roman ?

De 1992 à 1998, j’ai voyagé en Israël tous les deux ans. J’ai essayé d’apprendre l’hébreu. Je voulais savoir. C’est un peu comme si, à travers cette langue et son apprentissage, j’allais à la rencontre du Christ. A partir du moment où on croit qu’il a existé, on peut imaginer l’existence de ce garçon, José, son parcours vers Jésus et sa fin de non recevoir. Dans ce roman, tous les mots sont à prendre au deuxième degré. Tout est pesé, mesuré. En tant qu’auteur, je me révolte, mais pas José. J’ai donc écrit son histoire. »

 

Pour en savoir plus : « Histoire de José B » de Marcel Pellosso. Disponible en librairie et sur le site des éditions Golias www.golias.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcel Pellosso 27/11/2009 14:46



Si, au propre, j'ai la "grosse tête" sur la photo, je ne l'ai pas au figuré.



clau 27/11/2009 11:25


bon weekend bzbz