Ecrire et éditer : deux activités bien distinctes selon Patrick Dupuis

Publié le par Martine

Vous êtes plusieurs à me l'avoir demandé! Aussi, je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps!
Voici le compte-rendu (forcément succinct) de la belle rencontre que j'ai vécu le week-end dernier avec Patrick Dupuis, auteur, nouvelliste et membre fondateur des éditions Quadrature !

Samedi après-midi, l’association Les lectures de Martine accueillait l’auteur nouvelliste et éditeur Patrick Dupuis à la médiathèque La Passerelle. Auteur du recueil de nouvelles « Nuageux à serein » paru aux éditions Luce Wilquin, Patrick Dupuis est également l’un des sept membres fondateurs des éditions Quadrature installées à Louvain la Neuve en Belgique.
Il a pu ainsi, à ce double titre d’auteur et d’éditeur, échanger sur ce qui l’interpelle et suscite son écriture, sa façon d’écrire et présenter quelques unes des dix-neuf nouvelles qui composent son recueil. En même temps, il a partagé son expérience d’éditeur et apporté de précieux conseils aux candidats à l’édition. « On ne peut pas écrire et s’éditer soi même, a-t-il commenté. Ce sont deux activités qu’il faut faire séparément. Sinon, cela devient de l’édition à compte d’auteur détournée, ou une histoire de copinage qui n’a aucune raison d’être. De même, a-t-il insisté, lorsqu’on vous demande 2000 ou 2500 Euros pour publier votre ouvrage, refusez ! Ou alors, si vous tenez absolument à publier votre livre, allez directement chez l’imprimeur du coin et faites imprimer votre ouvrage. D’une part le travail sera bien fait, et d’autre part, cela vous reviendra beaucoup moins cher ! »
Ces points négatifs abordés, Patrick Dupuis a également expliqué la ligne éditoriale des éditions Quadrature qui ont décidé de ne publier que des recueils de nouvelles et cela à raison de quatre recueils par an, ainsi que le parcours des manuscrits de leur réception à la publication en passant par le comité de lecture, la décision de publier ou pas, les corrections, l’ordre des nouvelles au sein du recueil, le choix de l’illustration de couverture et la rédaction de la quatrième de couverture.
Cet échange auteur/éditeur/lecteurs des plus intéressant s’est terminé par une séance de dédicaces signées autour du verre de l’amitié.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcel Pellosso 02/11/2009 08:48


Merci de cette réponse si généreusement détaillée. Les éditeurs français devraient donc prendre exemple sur la maison belge Quadratures. J'ai bien noté également l'expression "mouiller le maillot"
au sujet d'un auteur. Il est vrai que, selon l'expression consacrée, l'écriture se réduit à 10% de talent et 90 % de transpiration...


Patrick Dupuis 01/11/2009 16:03


Bonjour,
Je réponds bien volontiers à votre question :
- Nous envoyons, en SP, entre 40 et 50 exemplaires à des journalistes belges et français (l'auteur peut nous donner des adresses).
- Nous envoyons un courriel de présentation du livre à plusieurs centaines de libraires français, suisses, belges et luxembourgeois.
- UN courriel est aussi envoyé à une centaine de journalistes. ILs peuvent, sur simple demande, recevoir aussi un SP.
- Autant que faire se peut, nous aidons les auteurs qui "mouillent leur maillot" pour faire connaître leur livre.
- Nous tenons un stand et présentons les livres "sur" plusieurs salons spécialisés (cette année : La Clayette, Ozoir-la-Ferrière et Forcalquier). Nous avons notre propre stand  à la Foire du
livre de Bruxelles. Nous sommes présents sur le stand belge à Paris. Ajoutons, cette année des envois de livres au salon de Pise et à un salon en Roumanie.

J'ajoute que nous assurons la diffusion des livres, suivant les règles d'usage. Ceux-ci peuvent être facilement commandés par les libraires.
Pour plus de renseignements, veuillez consulter www.editionsquadrature.be.
Bien cordialement.


Marcel Pellosso 30/10/2009 08:49


Dommage que je n'ai pu assister à cette entrevue ! J'aurais demandé à monsieur Dupuis quelle était sa politique de soutien à ses auteurs (publicité, articles de journaux, organisation de séances de
signatures chez les libraires...etc).


Theoma 29/10/2009 16:09


Pour info, j'organise un nouveau challenge susceptible de t'intéresser car il répertorie les coups de coeur de la blogosphère...@ bientôt !


clau 28/10/2009 21:29


j'aurais voulu y être à cette "conférence"....Ton récit est bien intéressant.....merci...bz