La révolte des accents

Publié le par Martine Galati

 Aujourd'hui, je laisse le soin à Mme Hélène Poupard, animatrice du Cercle de lecture du Vieux Bourg, de vous présenter son dernier coup de coeur littéraire pour "la révolte des accents" de Erik Orsenna. Je l'ai lu. J'ai grandement apprécié. Pour ne pas dire plus...

«Notre académicien préféré Erik Orsenna tire de la poche de son habit vert une histoire inédite, non pas sur les mots, mais sur les accents!, présente Hélène Poupard. Pourtant, qu’y a-t-il de plus ennuyeux qu’un accent quand on supporte laborieusement ses premières dictées? On pense d’abord qu’ils ne servent à rien. Mais l’enseignant nous démontre en un rien de temps leur utilité à la bonne compréhension d’un mot. Qu’il soit aigu, grave ou circonflexe (quel nom étonnant pour celui-ci en forme de chapeau chinois!), chaque accent oublié ou posé de travers peut changer complètement le sens d’un mot! Exemples choisis avec sale/salé ou cote/côté!» «Parti en une croisade guillerette pour la grammaire dans «la grammaire est une chanson douce» suivie de près par «les chevaliers du subjonctif», le troisième volet de cette saga met à l’honneur nos accents qui, lassés d’être mis de côté, s’envolent dans le ciel généreux de la littérature. Cherchons donc avec Orsenna la cause de la disparition des accents. Tout d’abord la jeune génération les oublie! Responsables de cette fuite : l’anglicisation de notre vocabulaire (les langues anglo-saxonnes n’utilisent pas d’accent), puis l’omniprésence d’Internet et surtout l’apparition et l’utilisation grandissante des textos et autres messages codés transmis principalement par le biais des téléphones portables ! C’est en quelque sorte, pour moi, une bouillie incompréhensible de mots sans queue, ni tête! «Ce n’est plus de mon temps!» aurait dit ma grand-mère…» «Cette fois encore Orsenna reprend le fil de ces orphelins dans le Pays des Mots. On y croise des personnages célèbres, une certaine Princesse de Clèves par exemple! Quel plaisir de barboter dans tous ces signes de ponctuation et de se régaler avec le style façon La Fontaine qu’emploie l’auteur. Car la Révolte des Accents n’est qu’une fable que nous lisons avec gourmandise. Lisez! Relisez! Et faites lire autour de vous ce bref et délicieux petit livret. C’est de l’or qui coule du stylo d’Orsenna.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béatrice 07/08/2007 08:45

Je vais dire quelque chose de politiquement incorrect: je pense qu'il y a autant de gens qui font des fautes actuellement que dans le bon vieux temps. Simplement, aujourd'hui, il y a beaucoup plus de gens qui écrivent, alors ça se voit plus!  Les e-mails ont remis l'écriture au goût du jour. Les ados manient assez bien le langage SMS, mais savent aussi écrire correctement si nécessaire.
En revanche, j'adhère tout à fait au discours sur les accents, que les anglo-saxons voudraient nous supprimer mais qui ne disparaitront pas car  presque toutes toutes les langues européennes ont des accents: espagnol, portugais, allemand, langues scandinaves, langues slaves.... les ingénieurs danois se révoltent! Ils ont raison. Des pans entiers de phrases deviennent incompréhensibles si on supprime les accents, et même, dans certains cas, le sens de la phrase est inversé. Je milite pour l'accord correct du participe passé! (ça fait beaucoup d'accents! :-)))

Martine Galati 07/08/2007 11:39

Patricia, Je suis d'accord avec toi sur le fait que nos ados savent encore écrire quand il le faut! mais ce n'est hélas pas une généralité! D'autre part, pour moi, le langage SMS est vraiment une nouvelle langue étrangère et pour la manier correctement, je pense qu'il faut s'y initier comme on le fait pour apprendre une nouvelle langue! C'est tout un apprentissage à envisager!
Bonne journée!
Martine

sandrine VACHON 07/08/2007 01:17

Et oui, on a bien besoin de tout cela pour réapprendre à bien écrire ! Je hais le language sms qui fait que nos enfants arrivent à faire de plus en plus de fautes ! bises Martine. Sandrine V.

nicolbrod39 06/08/2007 18:42

même toi tu t'es trompée, tu as mis "suivie de prés" au lieu de "près" ! c'est vrai que c'est important , les accents ! et j'ai remarqué, en effet, que mes fils qui vivent à l'étranger font maintenant un peu plus de fautes !  merci pour ce livre qui doit être fort intéressant, bonne soirée, il ne pleut pas encore ... bises,

Martine Galati 06/08/2007 21:57

Eh bien! merci Nicole! Ni Mme Poupard, ni moi ne l'avions vu cette faute! Je vais vite la corriger grâce à toi!
Bizzz
Martine (ici ça pluviote!!!)

Marie-Helene a Madrid 06/08/2007 17:42

Oh .. Mais cela a l'air bien intéressant tout ça !!!Bizz Marie-Hélène à madrid