Une nuit aux Urgences

Publié le par Martine Galati

Que ce titre ne vous affole pas! Il y a eu plus de peur que de mal heureusement!

Mercredi soir, juste avant d'aller se coucher, mes garçons Christophe et Anthony ont commencé à chahuter à propos de je ne sais plus quel sujet. Tant et si bien que Christophe s'est retourné un peu trop brusquement et s'est cogné à l'arête de son armoire s'ouvrant l'arcade sourcillière juste au dessus de l'oeil gauche. Malgré les premiers soins, nous avons du le conduire aux Urgences car la coupure s'avérait de taille certaine. Et c'est ici que je place mon propos.
Nous sommes restés aux Urgences de 23 heures à 3 heures du matin environ découvrant ainsi tout un monde que même les meilleures séries télé ne peuvent raconter. Je voudrais tirer mon chapeau à tous ces hommes et femmes qui oeuvrent à la santé et au bien-être du plus grand nombre avec le sourire, sachant offrir quelques mots de réconfort malgré les insultes, les menaces et des conditions de travail plus que déplorables. Bien sûr je savais. Mais je pense que tout ce qu'on peut nous montrer est bien en deçà de la réalité. Les Urgentistes font un travail remarquable qui est loin d'être estimé à sa juste valeur. J'avais déjà eu l'occasion de m'en rendre compte lorsque Anthony a déclaré son diabète mais c'était en fin de journée. En pleine nuit, c'est totalement différent.

Christophe en est sorti avec une arcade "recollée". Nous avons remercié les personnes qui se sont occupées de lui et je les remercie encore par ce texte. Mais combien vont continuer à critiquer? jugeant "normal" que d'autres assument leur inconscience et (ou) leur incapacité à se prendre en charge et reprochant haut et "très" fort quand cela ne se fait pas assez vite!

Publié dans un peu de moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cath 27/05/2007 09:01

Je suis absolument ravie de ton post !!  Non pas ravie que ton fils se soit ouvert l'arcade sourcillière (loin de moi une telle pensée !!!) mais ravie parce que j'ai "rebondi" l'autre jour sur un post d'un blog où une adorable scrappeuse se plaignait d'avoir attendu longtemps aux urgences et  critiquait les équipes médicales qui se donnent un mal de chien avec très peu de moyens. Alors moi aussi je voudrais tirer mon chapeau à ces hommes et ces femmes qui se démènent dans des conditions de travail effroyables...Merci Martine de leur rendre ici hommage

Béatrice 26/05/2007 00:16

Chère Martine, tu es un ange!
Les gardes aux urgences sont extrêmement difficiles, et il est agréable de te lire... Je penserai à toi la prochaine fois que j'accueillerai un mal embouché qui râlera de passer en troisième position!

Bool 25/05/2007 13:29

Malheureusement, il y a bien plus de gens enclins à critiquer que des comme toi Martine...Je suis contente que ça n'ai pas été grave en tout cas, le titre m'a fait un peu peur !Bon week-end,Bool

prisca974 - ti coeur de scrap 25/05/2007 13:00

C'est vrai que tu nous a fait peur... mais bon... allez il va s'en tirer avec une belle cicatrice...Et très joli message d'encouragement au corps hospitalier qui effecivement travaille régulièrement dans des conditions pas toujours facile...bizzzzzzzzz

SYLFAN 25/05/2007 12:00

Faut pas nous faire peur comme ça hein ma grande !!! Bon, le fiston va bien ? Ah ces gamins, ils nous en font voir de toutes les couleurs !!! Bravo pour ton coup de chapeau aux urgentistes???? je suis toujours tombée sur des gens sympa... mais peut-être faut-il commencer par l'être avec eux.....bisous