Ils s'appelaient...

Publié le par Martine Galati

 Il y a quelques temps, je vous ai présenté ce roman bouleversant de Tatiana de Rosnay dans cette même rubrique Les lectures de Martine (lien à droite).

Aujourd'hui en visitant le blog de Tatiana, j'y ai lu ceci:

Ce sont des enfants. Des milliers de visages d'enfants. A leur table de travail, en vélo, en famille. Des bébés joufflus dans un landau, des tout-petits posant  fièrement sur une trottinette.  Des visages souriants, parfois graves. Des enfants comme tous les autres enfants. Panneau après panneau, ces visages vous regardent, posent sur vous des yeux pétillants de malice ou empreints de douceur. Panneau après panneau, liste après liste, convoi après convoi, le coeur se serre.

Ce sont les 11 400 enfants juifs déportés de France. Aucuns ne sont revenus. Il y a là, en photo, les enfants du Vél d'Hiv. Les enfants dont la vie a basculé le 16 juillet 1942. Allez voir cette exposition, à la Mairie de Paris. Emmenez vos enfants.

 

Cette exposition de l’association FFDJF Fils et Filles de Déportés Juifs de France présidée par Serge Klarsfeld, a été présentée dans une vingtaine de villes, principalement dans des gares. Elle présente le travail de mémoire réalisé par cette association qui a permis de restituer l’état civil complet d’un certain nombre de ces enfants.

Du 10 mars au 29 avril 2007. De 10h00 à 19h00. Fermé dimanche et jours fériés, les 26, 27 mars et 27 avril. Entrée libre par le parvis, sauf du 16 au 21 avril où l’accès se fera par le 3 rue de Lobau.
Ouverture exceptionnelle le dimanche 29 avril 2007, Journée nationale de la Déportation.

Je regrette de n'avoir pas eu cette invitation à découvrir cette exposition plus tôt car je ne vais pas retourner à Paris d'ici la fin du mois. Je ne peux qu'espérer qu'elle soit présentée bientôt dans ma région afin de la découvrir à mon tour.
En attendant, si le coeur vous en dit!

Et n'hésitez pas aussi à découvrir cette émouvante histoire de la petite Sarah. Le roman est désormais paru aux éditions Héloïse d'Ormesson.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicolbrod39 13/04/2007 12:08

tu touches une corde sensible ... mon Père a été déporté à Mathausen ( mais je crois bien te l'avoir déjà dit ) ... c'est dur de voir ces photos ... bises,

Bool 12/04/2007 09:23

Rien que de penser à tous ces visages d'enfants dont le destin a été si tragique, mon coeur se serre...Bisous Martine,Bool