Entretien avec Roland Boudarel, auteur drômois de « Vitoucha »

Publié le par Martine


Vous venez de publier ce recueil de huit nouvelles. Pouvez-vous vous présenter ?

« Après avoir enseigné pendant deux ans, j’ai pris un virage professionnel à 100 % et suis devenu négociateur commercial. J’ai un travail intense et très prenant pendant la journée. Mais le soir et le week-end, j’ai besoin de retrouver mes premières amours que sont l’écriture et l’histoire. J’ai ainsi la sensation parfois étrange d’avoir deux vies. Mais, en fait, elles sont très complémentaires. L’une enrichit l’autre et réciproquement. J’ai besoin d’écrire tous les jours pour me sentir bien et conserver un certain équilibre.

 

« Vitoucha » est paru aux éditions du Manuscrit. Est-ce votre première publication ?

Oui. Mais j’ai déjà écrit des romans. J’ai une imaginaire assez débordante qui, alliée à ma formation d’historien, me permet de créer toutes sortes d’histoires. Avec « Vitoucha », j’ai apprécié de pouvoir ainsi relier cette part d’imaginaire avec des époques de notre Histoire. Le fait d’avoir choisi le genre littéraire qu’est la nouvelle m’a permis d’écrire huit histoires au lieu d’une sur le même fil conducteur que représentent tous ces objets issus de notre quotidien, qui semblent inanimés et qui, avec de l’imagination et une certaine émotion, sont témoins de beaucoup de choses et peuvent nous les raconter en toute confiance. J’ai toujours aimé donner vie aux objets qui nous entourent, leur donner une âme. Aujourd’hui, à 46 ans, je continue et visiblement cela plait beaucoup aux lecteurs.

 

De nouveaux projets peut-être ?

Effectivement, pour la Fête di Livre de Saint Etienne en octobre, je sors un livre aux éditions Alan Sutton sur les « Fêtes et loisirs dans la région stéphanoise entre 1850 et 1939 ». Toujours pour le même éditeur, je sors aussi « Le Valentinois de A à Z » ou comment utiliser les 26 lettres de l’alphabet pour comme autant d’entrées pour découvrir (ou redécouvrir) Valence. Il s’agit d’un livre mêlant harmonieusement une centaine de photographies et du texte. Enfin j’ai en tête l’idée d’un roman sur la rencontre entre deux femmes vivant à deux époques différentes. Le synopsis est prêt. Je n’ai plus qu’à rédiger. »

 

Pour en savoir plus : « Vitoucha » le recueil de Roland Boudarel est disponible sur les grands sites de vente en ligne, sur commande en librairie et auprès de l’auteur via le site du livre http://www.vitoucha.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clau 29/09/2009 13:56


coucou en passant