Organiser une cousinade

Publié le par Martine Galati

Passionnée par la vie des gens et l'écriture de biographies, la généalogie m'intéresse aussi beaucoup. Elle ouvre la porte à de multiples activités comme traverser la France juste pour vérifier que telle personne apparaissant sur une ancienne photo ou dont le nom figure dans un vieil article retrouvé aux Archives fait bien partie de notre lignée. Parfois c’est bien le cas et on se découvre alors toute une nouvelle famille. A l'inverse d’autres fois il s’agit simplement d’un homonyme qui n’a aucun lien de parenté avec nous. A force de recherches, on peut remonter à présent jusqu'avant la Révolution française. Au gré de mes recherches, je suis «tombée» sur l’ouvrage de Jacqueline Missoffe publié dans la collection Généalogies des éditions Autrement. Ce guide propose une réflexion sur la notion de cousinades et quel intérêt on peut trouver à en organiser. Il est vrai que se découvrir des parentés éloignées tant géographiquement que familialement est l’occasion de faire connaissance et de s’inviter en «petit comité». Mais là, l’auteur nous propose de rassembler toutes ces branches issues du même arbre à l’occasion d’une grande fête où le nombre des participants peut se compter par centaines. Le genre de manifestation qui exige une sérieuse préparation et une solide motivation. Presque autant que pour un mariage! Aussi la lecture de ce guide tombe à point nommé et nous apporte tout un tas de conseils pour réussir ce grand rassemblement. Cela peut se faire avec tous les membres de la famille, des plus proches aux plus éloignés, afin que tous puissent se connaître et ressentir leur lien de parenté aussi ténu soit-il. Mais l’auteur nous explique aussi, et c’est une autre originalité de ces «cousinades», qu’on peut en organiser avec toutes les personnes portant le même nom. Imaginez un peu si tous les Martin ou tous les Durant se réunissaient, cela en ferait du monde! La qualité de ce guide réside dans l’application qu’a employé l’auteur Jacqueline Missoffe pour le rédiger. Historienne de formation et journaliste, elle a apporté des réponses claires et précises sur toutes les questions, nombreuses, qui se posent si on a envie de se lancer. Elle-même organise régulièrement des réunions de famille de ce type et participe à l’édition d’un journal de famille. Elle nous donne des tas d’idées qu’on peut de suite mettre en pratique et c’est bien ce que j’ai l’intention de faire, un jour prochain!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article