Le visiteur de Saoû

Publié le par Martine

Demain, je suis invitée à une "book party" par Mary Dollinger, auteur anglaise installée dans la Drôme et dont j'apprécie particulièrement l'écriture et le style.
Cette animation culturelle "autour des livres" se déroulera en présence de son éditeur Jacques André, des auteurs qu'il publie et de leurs amis. C'est une très belle invitation et j'ai vraiment hâte d'y être.
Et ce d'autant plus que Mary vient de m'adresser son dernier "bébé" cet incroyable "Visiteur de Saoû" qui nous fair osciller entre surréalisme et rêve.
Vous savez peut-être que dans notre Drôme, dans le joli village de Saoû, un festival est consacré à Mozart chaque été. Et cette année justement ce festival fêtera sa vingtième édition avec très certainement des moments plus que magiques à son programme.
C'est sur cette trâme que s'est basée la malicieuse Mary Dollinger pour écrire ce petit texte paru chez Jacques André Editeur dans le format habituellement réservé à la fameuse collection "En attendant le bus" mais non mentionné pour ce livre-ci.
Ecrit à la manière d'une pièce de théâtre, basé uniquement sur des dialogues, avec seulement quelques petites indications de scène, ce roman sous-titré "Comédie pour mélomanes" nous invite à la réunion de préparation de cette vingtième édition du festival "Saoû chante Mozart".
Alors qu'au dehors un violent orage gronde, les organisateurs réunis autour du président tentent tant bien que mal de se mettre d'accord sur le programme des festivités et notamment sur le choix des compositions qui seront interprétées quand une coupure de courant due à l'orage plonge tout le monde dans le noir pendant un court instant.
C'est ce moment propice que choisit un homme étrange, au parler ancien, à la culture mozartienne infaillible, pour faire irruption... et semer le trouble dans l'esprit des organisateurs, tous admirateurs passionnés du célèbre musicien.
Alors, cet homme est-il vraiment celui qu'il prétend être? N'est-il qu'un simple affabulateur?
Ne comptez pas sur moi pour vous le dire! Laissez-vous plutôt tenter par cette lecture des plus charmante et ô combien troublante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AG 14/06/2009 10:33

Coucou Martine, Je pense que tu vas te REGALER. Bonne journée alors."En attendant le bus", joli nom de collection. Et c'est si vrai : j'ai beaucoup lu dans le bus durant mes années "travail" à Lyon.Bisous.  ag

Martine 14/06/2009 12:04


@ Agnès: J'y cours, j'y vole!!! Très bon dimanche à toi aussi! Bizzz