L'annonce faite à la mère

Publié le par Martine Galati

Dans cette rubrique, je vous parlerai un peu de moi, de ma famille, de ce qui me fait plus particulièrement vibrer, que cela me mette en colère ou au contraire m'enthousiasme vraiment.

Dans ce premier texte, je voudrais vous raconter l'incroyable aventure qui nous est arrivé il y a maintenant un peu plus de 12 ans et qui a bouleversé complètement notre existence.

En août 1993, nous étions mon mari Rocco, nos deux fils Cyrille presque 9 ans et Romain 6 ans 1/2 en vacances à Belle-Plagne, une belle station savoyarde. Tout allait bien pour nous: deux beaux garçons en bonne santé, un travail, un bel appartement. Tout était bien dans le meilleur des mondes. Trop bien même peut-être car, pendant ces vacances, nous est venu l'idée d'agrandir notre petite famille. Une petite soeur pour nos garçons nous paraissait alors une idée bien sympathique. Retour à la maison et trois mois plus tard le 11 décembre (toutes ces dates sont à jamais gravées dans ma mémoire, vous allez vite comprendre pourquoi!) me voici chez mon gynéco. "Madame Galati, vous êtes enceinte.", m'annonce-t-il en regardant l'échographie après un silence qui, me semble-t-il, a duré un peu trop longtemps. Cette nouvelle ne me surprend pas. Après deux grossesses menées à terme, il y a des signes qui ne trompent pas. "Nous allons les compter...", poursuit-il alors. Douche froide. "Les compter?", répétais-je après lui. "Oui, vous présentez une grossesse multiple et vous allez devoir prendre certaines précautions.", m'assène-t-il en énumérant "un, deux, trois, quatre. C'est une grossesse quadruple." De froide, la douche est glacée tout à coup. Quatre embrions? Comment est-ce possible? "Visiblement une surprise de la nature.", me répond tranquillement mon médecin. De mon retour chez moi, je n'ai aucun souvenir. C'était panique à bord. Bonheur d'être enceinte et inquiétudes nous brouillaient les esprits. Comment allions-nous faire avec six enfants? Nous doublions d'un coup notre effectif familial!!!

Le 3 janvier, re-visite chez mon gynéco et nouvelle échographie. Je suis hyper fatiguée. Les nausées s'enchainent les unes aux autres et me laissent épuisée. "Normal, m'informe mon médecin, plus il y a d'embrions, plus vous êtes malade." J'ai perdu deux kilos et l'échographie révèle alors qu'un oeuf a arrêté de se développer et que nous aurions des...triplés!

La suite: accouchement prématuré par césarienne le 26 mai 1994, l'usine à bébés, le déménagement obligé, les premières séparations de quelques heures en garderie pour me permettre de souffler un peu (mais atroces les séparations). Puis l'école maternelle, primaire et cette année la 6ème. Un beau bulletin chacun pour leur passage en 5ème. Et nous voilà aujourd'hui 5 juillet 2006. Douze années ont passé. Trop vite me semble-t-il. Nous sommes à présent à la veille d'un nouveau bouleversement familial. Mais ceci est une autre histoire...

Publié dans un peu de moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romain 03/08/2006 11:53

Et bientôt le déménagement dans une belle maison à bourg les valence.

Bool 20/07/2006 11:08

Waouh !! Quelle histoire ! Elle se termine très bien heureusement, mais j'imagine le choce que tu as dû ressentir à l'annonce de cette grossesse multiple !!Bravo pour cette belle famille :-)Bises, Bool

sandisouri 12/07/2006 10:06

ton histoire est splendide j'en ai la chair de poule!!!!bise sandisouri

caroleangleterre 10/07/2006 16:25

Coucou et merci pour ton message qui m'a menée jusqu'à toi et à cette incroyable histoire. Félicitations pour cette si belle famille, ma "grande" est née en 93, j'imagine si j'avais commencé comme ça! Et le papa, coment a-t'il vécu tout ça?En tout cas, bravo pour tout ce que tu as dû mener de front, et je te souhaite plein d ebonheur pour l'avenir .
Ps: je suis actuellement en france (après 3ans puis 2 ans en UK) mais je repars à l'étranger cet été, manger.. de bonnes gauffres ! as-tu trouvé où?

anne marie 07/07/2006 00:31

qu'est ce que j'aurais été embétée,plus tard!!..cuisiner pour tout ce monde...whaa!quelle pensée terre à terre,je suppose que ce n'est pas à ça que tu as pensé!!!!!sont bien beaux les triplés!