Isabelle et Patrick Jumel écrivent un nouveau chapitre

Publié le par Martine


Couple à la ville comme à la scène, Patrick et Isabelle Jumel se sont rencontrés à Paris dont ils sont originaires et où tous les deux suivaient une formation de comédien.
Si Patrick s’est orienté vers une formation de clown avec André Riot-Sarcey, Isabelle, pour sa part, a complété sa formation de comédienne par celle de réalisatrice de fiction et a travaillé notamment avec Claude Brasseur, Paul Crochet, Daniel Prévost, Rufus…
En 1995, le couple fonde à Tournon (Ardèche) la compagnie Salvini, du nom de jeune fille d’Isabelle et pour « sa connotation italienne qui évoque bien la scène ». A Tournon, le couple gère aussi l’Omnibus théâtre qui accueille quelques 90 personnes au sein de ses ateliers théâtre et propose huit spectacles chaque année.
Aujourd’hui, Patrick est auteur, comédien et metteur en scène. Il écrit les pièces qui sont jouées à L’Omnibus théâtre et celles qu’il met en scène et interprète avec Isabelle. C’est dans ce cadre que l’adjointe à la culture et conseillère régionale Marianne Ory les a contactés il y a quelques temps.
Lors de leur rencontre, l’idée de proposer des spectacles de théâtre dans les écoles de la commune a vu le jour et s’est concrétisée l’an dernier lors des représentations de « La Fontaine, fabuleux fabuliste » dans les classes, à la médiathèque La Passerelle et dans les structures de quartier.
Cette année, le trio récidive et le couple propose en ce moment, et en lien avec le service culturel municipal, son nouveau spectacle, la création originale « le nouveau chapitre » à toutes les classes de CP et CE1 des huit groupes scolaires de la commune. Ce « nouveau chapitre » s’écrit simplement : avec une feuille, un crayon, des idées… « Alors qu’on essaie de trouver d’autres techniques et d’autres supports pour l’écrit, nous montrons aux enfants le rôle que le livre « papier » doit encore avoir dans notre société moderne et dans l’avenir. Cette rencontre entre un cavalier du 18e siècle qui va vivre la Révolution française et une comédienne un peu désabusée en 2060 peut sembler invraisemblable. Or, par la magie des mots d’un auteur, invisible mais bien présent, cette rencontre devient vraiment extraordinaire ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clairette 10/05/2009 21:58

Ils ont l'air de t'avoir bien plu!