Cherche auteur désespérément

Publié le par Martine

D'abord sceptique quant à cette lecture, j'ai très vite changé d'opinion au fur et à mesure que je tournais les pages de ce sympathique roman de Debra Ginsberg publié aux Presses de la Cité. En effet trouvant de prime abord certaines similitudes avec le fameux "le Diable s'habille en Prada" à la différence près qu'ici l'action se déroule dans le mieu de l'édition, je n'ai pas mis très longtemps à adhérer à tout ce qui arrive à cette chère Angel aux prises avec une responsable d'agence d'auteurs des plus diaboliques!!!
Angel vient de perdre son emploi à la librairie de son amie Elise qui, au vu de la conjoncture économique, est contrainte de fermer les portes de son établissement. Sur les conseils de son petit ami Malcolm, auteur en puissance, elle se fait engager chez Lucy Fiamma qui dirige son agence littéraire d'une poigne de fer. Passionnée par les livres et la lecture, lectrice tous azymuths, Angel croule très vite sous les ordres incessants et souvent contradictoires de son employeur. Dans un bureau où le chacun pour soi est de rigueur, elle ne peut pas compter sur un quelconque soutien de ses collègues de travail et, encore moins, de Malcolm jaloux de ses réussites en termes de découverte de nouveaux auteurs talentueux. De plus alors qu'une belle histoire semble naître avec l'un d'eux, Damiano Vero, Angel commence à recevoir des chapitres d'un livre "Cherche auteur désespérément" distillés à compte gouttes par son auteur qui, bien que se prétendant "grand romancier", tient à garder son anonymat. De plus en plus troublée par les étranges ressemblances existantes entre l'avancée de ce roman et ce qu'elle vit à l'agence, Angel va devoir mener une enquête des plus ardues et remettre bien des pendules à l'heure de sa propre vie.
J'ai vraiment apprécié cette lecture, à l'écriture fluide et très agréable, qui mêle avec une belle réussite fiction et réalité. Le milieu de l'édition y est décrit sans aucune concession et pourtant on comprend sans peine les sentiments d'Angel partagée entre son amour et sa conscience professionnelle pour un travail qui lui plaît tellement.
Et même si on sait pertinemment que ce roman relève de la fiction, on se surprend à espérer qu'il ne soit vraiment... qu'une fiction!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Georges F. 20/07/2008 11:49

La façon dont vous parlez de ce roman donne bigrement envie de le lire. Bien entendu, il ne peut s'agir que d'une pure fiction.

zazimuth 16/07/2008 19:31

C'est tentant...

La Coccinelle Brodeuse 16/07/2008 10:45

"le Diable s'habille en Prada" est dans ma PAL pour cet été;. IL va s'engouffrer dans ma valise avec les suite de l'accro du shopping...Cherche auteur desespérement était dans mes mains lorsque je cherchais un livre pour le Swap d'Anjelica.... J'avais déjà envie de le lire... je crois que je cours demain dans ma librairie préféréeAmitiés LittérairesLa Coccinelle Liseuse