Pauline

Publié le

Dans le cadre du club de lecture des blogueurs animé par Sylire et Lisa, nous devions lire "Pauline" d'Alexandre Dumas pour ce jeudi 1er mai.
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un classique de la littérature française. Mais, outre ce "défi", rien que le titre du roman m'interpelait. "Pauline", c'est le prénom que j'aurais voulu porter, moi qui en ai secrètement voulu à mes parents d'avoir appelé mon petit-frère, Jean-Paul, et encore plus lorsque j'ai découvert l'univers familial ô combien sympathique et confiant de "l'esprit de famille" cher à Janine Boissard. Pauline, ç'aurait du être moi et non pas Martine ou pire "Tartine" comme se plaisaient à me surnommer mes petits camarades d'école! Enfin bref, Martine j'étais et Martine je suis restée. Donc cette "Pauline" ne pouvait que me plaire pour mon entrée et ma première participation à ce club de lecture.
Préfacé fort heureusement par Anne-Marie Callet-Bianco qui, dans cette édition Folio Classique, nous resitue à juste titre l'époque et les conditions dans lesquelles ce roman a été écrit, "Pauline" est un des premiers textes d'Alexandre Dumas paru bien avant les fameux "Trois Mousquetaires" ou le célèbre "Comte de Monte-Cristo" qui, pour ma part, sont les deux seuls romans de Dumas que j'ai lu, il y a de cela bien longtemps.
Le texte est court et nous offre quelques belles tournures grammaticales qu'il ferait bon de remettre au goût du jour!!! Il met en scène Pauline, jeune femme décédée, Alexandre (j'aime à penser qu'il s'agit là de Dumas) et Alfred de Nerval qui a connu la jeune femme quelques années avant sa disparition et en a recueilli les confidences sur son amour pour le troublant comte Horace de Beuzeval. A travers le récit de ces trois protagonistes (mêlés à quelques autres), on découvre le destin tragique de cette jeune héroïne du 19ème siècle. L'époque est au romantisme dans toute sa splendeur mais aussi dans tous ses excès. Des sentiments exacerbés, un contexte conjugal brutal et poignant, des attentes et des espoirs non révélés et non exaucés, "Pauline" c'est tout ça et bien plus encore.
Mais je n'irai pas plus loin dans cette présentation, je vous invite seulement à découvrir les avis des autres participants via le blog de Sylire.
Notre prochaine lecture commune pour le 1er juillet sera sur le thème des vacances "Un été prodigue" de Barbara Kingsolver.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylire 04/05/2008 22:30

Un des avantages du club est d'aller à la découverte d'oeuvres que l'on aurait probablement ignorées sans cela !Merci pour ta participation !

Florinette 02/05/2008 12:05

Une bien belle découverte qui m'a enthousiasmée !!Bon week-end Martine, bises !

arlette 01/05/2008 18:10

Ravie que tu fasses partie du cercle de lecture des bloggueuses .Il est vrai que le prénom rêvé ne pouvait que t'interpeller à découvrir ce roman où le romantisme occupe une place de choixBonne fin de journée !

Francoise 01/05/2008 14:26

Ton prochain livre "un été prodigue" est un bonheur de lecture, comme tous les autres livres de Barbara Kingsolver. Je te recommande en particulier "Les yeux dans les arbres".