Catherine Fradier auteur de polars noirs

Publié le

JdF0001.JPG Hier, Journée de la Femme oblige, notre médiathèque La Passerelle a mis à l'honneur des textes et romans écrits par des femmes et recevait notamment Catherine Fradier, auteur de romans noirs qui commence à être sacrément connue par chez nous mais surtout bien au-delà de nos frontières locales.
Après avoir fait moult petits métiers, Catherine Fradier s'est lancée dans l'écriture de romans policiers il y a déjà 13 ans. Son premier livre "Un poison nommé Rwanda" publié dans la collection du Poulpe lui a offert "une belle opprtunité pour mettre le pied sur la première marche", dit-elle. Jusqu'en 2000, Catherine a écrit des polars sur un rythme soutenu à raison d'un par an. Puis elle a marqué une pause pour "se former à l'animation d'ateliers d'écriture" mais surtout pour écrire parallèlement deux romans aux sujets assez controversés parus aux éditions Après la lune. "J'ai du effectuer de nombreuses recherches, classer mes sources, les vérifier, les vérifier encore et encore, a-t-elle expliqué aux nombreux lecteurs (et lectrices) présents à la médiathèque samedi. Avec de tels sujets, je savais que je prenais des risques et que je n'avais pas droit à l'erreur." Et ces risques, Catherine Fradier les a pris la tête haute. Deux prix sont en effet venus couronner ses romans. Le Grand Prix de la littérature policière a couronné "la colère des enfants déchus" en 2006 et le Prix du Polar SNCF "Camino 999" en 2007. "Deux très belles surprises" pour notre romancière mais aussi un procès pour "Camino 999" qui "ose mettre en cause l'Opus Déi. Par le biais de leurs avocats, j'ai eu droit à un procès en bonne et due forme, raconte-t-elle. Mais ils ont été déboutés en première instance. La plainte a été jugée irrecevable. Malgré tout, ils font appel. J'attends donc le nouveau verdict." 
Un verdict qui, s'il venait à être défavorable à Catherine Fradier, ferait jurisprudence et pourrait bien empêcher toute nouvelle initiative littéraire dans ce domaine...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vanes135 10/03/2008 20:53

je connais pas ses livres mais elle est très mignonne bonne soirée

SYLFAN 09/03/2008 23:12

Alors voilà quelqu'un qui a bien mérité ses prix  et je lui en souhaite d'autres !.... Hier, chez Yves ROCHER, en cadeau, J'AI EU UN PETIT LIVRET DE CITATIONS de femmes... j'ai ainsi appris que GEORGE ELLIOT (ou 1 l et 2 t ?) en était une .... comme quoi tout mérite d'être lu ! J'aime beaucoup celle de MARYLYN MNROE "Les femmes disposent de deux armes dans la vie: le fard et les larmes, heureusement pour les hommes, elles ne peuvent pas se servir des deux en même temps  !"bisous

4nne 09/03/2008 16:19

Polar, tu as dit polar ???Je retiens le nom de cette femme... et je vais essayer de trouver l'un de ses romans...Bizz