Métiers de toujours

Publié le

m--tiers-de-toujours.jpg Savez-vous ce qu’est un dinandier? ou un laqueur? ou encore un écailliste? Pour ma part, je ne le savais pas mais je viens de l’apprendre en découvrant ce livre fabuleux publié aux éditions Omnibus. «Métiers de toujours. La belle ouvrage» de Louis Monier photographe passionné par le monde du compagnonnage et Albine Novarino écrivain et enseignante en lettres modernes remet à l’honneur tous ces métiers d’artisans existant encore pour certains ou malheureusement tombés en désuétude. 
Prenons l’exemple du dinandier, l’étymologie de ce mot est d’ordre géographique. Il nous vient de Dinant, une ville de Belgique située au bord de la Meuse. La fabrication d’ustensiles en laiton ouvré (ou appelé improprement cuivre jaune) prit tout simplement le nom de dinanderie et les hommes qui fabriquaient ces ustensiles furent appelés des dinandiers. Très prospère au Moyen Âge, cet artisanat s’est développé principalement autour de Dinant, Milan et Lyon. En France également, la Normandie et l’Auvergne firent la réputation des dinandiers. D’ailleurs Aurillac eut longtemps pour surnom «la ville des chaudrons» pour la présence massive de ces chaudronniers fabricants d’ustensiles en laiton ouvré entre ses murs. La dinanderie reste un art complexe, aux gestes multiples et précis et aux techniques nombreuses et variées, qui désigne aujourd’hui la branche artistique du travail du cuivre, à mi-chemin entre la chaudronnerie utilitaire et l’orfèvrerie. 
Cet ouvrage nous fait ainsi découvrir tout un tas de petits métiers qui se transmettent de génération en génération, certains depuis plusieurs siècles, et nous enseigne par ses nombreuses photographies des gestes simples et précis, porteurs d’une sagesse dont nous aurions encore bien besoin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bool 05/12/2007 12:53

Voilà un livre fort intéressant, surtout cette période de Noël :-)Gros bisous Martine, j'espère que tu te portes bien !Bool