Review Party Du deux en un

Publié le par Martine

Review Party Du deux en unReview Party Du deux en un

Selon l'adage "Chat échaudé craint l'eau chaude". Il n'était donc pas question que je lise la suite d'une histoire sans savoir ce qui se passait dans la première. C'est pourquoi j'ai lu ces deux romances d'Ilaria Mann et pu ainsi apprécier sa belle écriture, plaisante et son sens du rythme et du suspense qu'elle parvient à insuffler à ses romances.

La première donc, c'est "Una notte a Milano" (Une nuit à Milan). Et c'est bien d'une nuit que tout bascule et part à vau l'eau. Cette nuit qu'Alessia, 33 ans, commerciale à Milan, et Fabio, 5 ans de plus, skieur professionnel champion national, passent ensemble dans un hôtel à Milan après une soirée un peu trop arrosée. Ce qui n'aurait dû alors être seulement une histoire d'un soir va peu à peu devenir une belle histoire d'amour, une de celles qui n'arrivent qu'une fois dans la vie. même si, avant de le comprendre et de l'accepter, les deux jeunes gens vont tergiverser, se méfier, se défier, s'opposer. Mais que faire quand les regards s'accrochent? quand les gestes trahissent les mots? quand tout dans leur comportement nie leurs actes? 

Tout ceci, Ilaria Mann nous le fait partager avec beaucoup d'humour mais aussi une grande sensibilité. C'est à la fois léger et profond, un peu convenu peut-être mais, en ce moment, je vous avoue que je n'ai pas trop envie de lectures plombantes. Alors...

J'ai lu dans la foulée la deuxième romance qu'Ilaria Mann vient de publier hier en Italie et sur toutes les plateformes de téléchargement numérique "Il significato della parole fine" (le sens du mot fin). Ici, même si on retrouve Alessia et Fabio c'est de loin, la place est laissée à l'histoire d'amour entre Silvia et Franco, personnages secondaires de "Una notte a Milano". Silvia est stagiaire chez les Carabiniers (l'équivalent de notre Gendarmerie nationale) tandis que Franco est moniteur de skis. Tous deux vivent dans la petite république de San Marin.

Quand ils font connaissance par l'entremise de leurs amis respectifs, Alessia et Fabio désormais installés à San Marin, l'attirance entre eux est immédiate. Mais tout aussi immédiatement les ennuis commencent. Franco a du mal à accepter le travail de Silvia, craignant pour sa sécurité et sa vie, tandis qu'elle ne peut s'empêcher d'éprouver de la jalousie envers les "élèves" féminines du beau moniteur de skis. Leur histoire d'amour devient alors de plus en plus difficile à gérer jusqu'à cette scène de trop et la rupture. 

Seulement peut-on aller contre son destin? Plus ils font en sorte de s'éviter, plus celui-ci s'amuse à les mettre en présence l'un de l'autre, à les rapprocher. A l'impossible, nul n'est tenu et surtout pas deux êtres faits l'un pour l'autre et incapables d'écrire le mot fin sur leur histoire.

Si j'ai beaucoup apprécié "Una notte a Milano", je me suis vraiment régalée avec ce deuxième roman. L'histoire déjà m'a plus interpellée, plus émue, plus captivée et j'ai trouvé le style plus affirmé, l'écriture encore plus agréable. J'ai senti comme une progression dans la maîtrise du récit et les personnalités plus fouillées. Hâte à présent de relire Ilaria Mann dans de nouvelles romances.

Review Party Du deux en un
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 31/10/2020 20:35

Voilà le genre de couverture qui me fait fuir.
Je sais, je ne devrais pas...
Bon dimanche.

Martine 01/11/2020 17:03

Ah Ah Ah!!! Bon dimanche, Philippe :-)