Ciel rouge

Publié le par Martine

Ciel rouge

Ah que voilà une nouvelle comme je les aime! C'est vif, tonique, alerte, puissant, et c'est chez Ska éditeur numérique bien sûr! Y'a que cette maison pour nous offrir un tel bonheur de lecture, une telle course effrénée, une telle descente en abîmes, voire en enfer sûrement. C'est rythmé, haletant, jouissif même. Bref en un mot comme en mille, c'est EX-CEL-LENT!

Cette nouvelle inédite et brillante, c'est Jean-Hugues Oppel qui la signe. Auteur de polar confirmé qu'on ne présente plus, il a également quelques pépites de ce genre à son actif. Petits trésors transcendants que je ne demande qu'à lire.

Imaginez une Fuego sur l'autoroute de nuit avec à son bord Maurice G., truand sans prétention, habitué aux petits trafics de drogue et passionné de rock pur et dur, du vrai rock, l'original, celui qu'il écoute sur ses cassettes à bord de son autoradio d'époque. Sauf que, cette fois, il a joué gros, une mission spéciale avec un bon pactole à la clé qu'il n'a pas pu refuser, un transport lourd dans le coffre de la Fuego.

La nuit, tous les chats sont gris, dit le proverbe. Alors Maurice G. ne s'inquiète pas quand il voit deux amoureux se bécoter à l'abri d'un vieux break sur l'aire où il s'arrête pour une pause avant la dernière ligne droite qui l'amènera à sa destination finale. Sauf que...

Sauf que, d'un coup, tout se bouscule, tout bascule, c'est l'engrenage et un final magistral. Pas celui qu'espérait Maurice G. évidemment. Mais un final éclatant, lumineux, en apothéose, au rythme du Red sky, ciel rouge, des Who.

Ciel rouge
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article