Laïka

Publié le par Martine

Laïka

Voilà, c'est fini. Tu es partie, en route vers le Paradis des chiens où, j'en suis convaincue, la porte t'y est grande ouverte.

Ma Laïka, ma douce, ma belle, ma tendre, mon affectueuse, plus jamais je ne croiserai ton regard débordant d'amour, de cet amour total et inconditionnel que seuls, les chiens comme toi, peuvent ressentir envers nous, les humains, pas toujours reconnaissants.

Plus jamais, nous ne ferons de longues séances de "gâtassous, mes mains parcourant ton pelage si doux à caresser.

Depuis ce 20 février 2008 où tu es arrivée à la maison, pas un jour n'a passé sans que nous n'apprécions ta présence. Nos longues balades des premières années, tes plongeons dans le Rhône ou les ruisseaux, tes courses folles où j'avais peine à te suivre, ton accueil enthousiaste et affectueux quand je rentrais après une longue journée de travail, ta présence à mes côtés quand je regardais la télévision ou lisais tout simplement dans mon fauteuil, ton écoute attentive et ta façon, unique, de me donner un petit coup de museau pour me dire "eh! regarde-moi! je suis là".

Ma Laïka, ma douce, ma belle, ma tendre, mon affectueuse, tu es partie depuis moins de 24 heures et la douleur est immense. Je regarde la place, TA place, vide et les larmes coulent. Seule consolation, tu ne souffres plus. 

Au revoir ma croqueuse de pommes, ma fofolle, ma coquinette.

Repose en paix.

Tout l'amour du monde dans ces yeux-là.

Tout l'amour du monde dans ces yeux-là.

Publié dans un peu de moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PatiVore 29/05/2020 19:43

Toutes mes condoléances, Martine, tendres pensées.

Martine 30/05/2020 09:25

Merci Patricia. Bises

Emma 27/05/2020 08:57

Je suis très triste de te lire,( d'ailleurs je ne vois plus les lettres de mon clavier), une perte immense et un très grand chagrin, je sais ce que cela représente, j'ai deux chiens et je suis tout le temps avec eux. Je sais que je vais traverser bientôt la même épreuve ayant une malinoise de 12 ans et demi. Aucun mot n'apaisera cette souffrance, alors je pense très fort à toi, et je suis sûre qu'elle a été très heureuse.

Martine 27/05/2020 11:36

Merci Emma. Tu as raison, aucun mot ne peut adoucir la peine, ce vide immense...

Enna 27/05/2020 00:30

Je n'ai pas d'animal mais j'imagine la perte que cela doit être. Bon courage!

Martine 27/05/2020 11:36

Merci Anne

Philippe D 26/05/2020 20:49

Oh ! de tout coeur avec toi, c'est l'âme de la maison qui est partie. Je n'ai pas de chien, mais je peux comprendre ce que tu ressens. Courage !

Martine 27/05/2020 11:38

Comme tu dis, Philippe, c'est l'âme de la maison. Elle l'est toujours et le restera! Merci!

manou 26/05/2020 18:30

Oh Martine je suis très émue de te lire aujourd'hui...que de peine quand on doit leur dire adieu et comme nous sommes démunis devant tant de chagrin. Prends soin de toi. Je t'embrasse fort

Martine 27/05/2020 11:39

Merci, chère Manou. Oh oui, c'est dur. Mais ainsi va la vie, n'est-ce pas?