Jeuditalie : Mieux vaut tard...

Publié le par Martine

Jeuditalie : Mieux vaut tard...

... que jamais! C'est ce que nous enseigne le proverbe et ce que j'applique consciencieusement à la lettre! En témoigne cette découverte que j'ai faite hier sur Facebook de pouvoir suivre des rencontres en "live" avec des auteurs en direct comme avec Zoom (que le confinement m'a aussi fait découvrir d'ailleurs!)

Et donc hier j'ai assisté à la rencontre entre l'écrivain italien Bruno Morchio et son éditeur Rizzoli pour son polar paru début mai en librairies (en Italie elles sont ré-ouvertes depuis le 4 avril) : Dove crollano i sogni (Où s'effondrent les rêves).

Je ne connaissais pas cet auteur et cet échange en direct m'a beaucoup intéressée au point qu'à l'issue de la rencontre, je suis allée télécharger ce roman qui se passe à Gênes actuellement et nous entraîne à la suite de Blondi, surnom donné à Ramona jeune fille/femme de 18 ans qui vit seule avec sa mère dans la périphérie génoise.

Je n'ai pas encore commencé cette lecture et ne peux donc pas vous en parler. Mais cela ne saurait tarder! 

Je suis vraiment ravie d'avoir découvert cette possibilité que nous offre Facebook et, comme je viens de recevoir un mail du Salon du livre de Turin qui propose plusieurs rendez-vous ainsi du 14 au 18 mai (dates où aurait dû se tenir le salon), je pense que vais bien en profiter. Comme quoi, ce confinement a quand même quelques aspects positifs!

Jeuditalie : Mieux vaut tard...
Jeuditalie : Mieux vaut tard...
Jeuditalie : Mieux vaut tard...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article