Place au challenge Pavévasion

Publié le par Martine

Place au challenge Pavévasion

Chaque été, Brize du blog "Sur mes brizées" organise le challenge Pavé de l'été auquel je participe bien volontiers et toujours avec grand plaisir.

En cette période de confinement que nous vivons en ce moment, elle a eu l'excellente idée d'avancer le début de son challenge, d'en organiser deux sessions et de le titrer, sous un superbe logo, dynamique et haut en couleurs, le "challenge Pavévasion".

Bien que je ne lise actuellement que des nouvelles, je m'y suis inscrite dans l'espoir un peu fou, ambitieux peut-être (ou pas!) de pouvoir le relever et me remettre à lire des romans. Mes deux dernières tentatives se révélant besogneuses, je tente le coup en italien avec la "Saga della sposa", une saga épistolaire d'Amalia Frontali,  qui compte pas moins de quatre volumes. J'ai commencé à lire le premier "Il prezzo della sposa" qui contient seulement 375 pages et j'entends bien poursuivre avec "L'onore della sposa" qui lui en a 601 et me permettra ainsi de remplir mon challenge!

Car, oui, j'ai oublié de vous dire que pour que ce challenge Pavésion soit réussi, il faut lire au moins un roman de 600 pages, en dessous Brize considère que ce n'est pas un pavé et je suis d'accord avec elle. D'ailleurs je vous invite à découvrir toutes les modalités de participation chez Brize et à vous inscrire aussi à ce sympathique challenge.

Place au challenge Pavévasion
Place au challenge Pavévasion
Place au challenge Pavévasion
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Brize 31/03/2020 15:57

Merci pour ce sympathique billet, Martine :) ! J'espère que tu accrocheras bien à ta saga (moi aussi, je donne dans la saga, la mienne est SF, c'est le genre qui passe très bien ces temps-ci je trouve) !

Martine 01/04/2020 15:21

Pour l'instant, j'aime bien le style. Un peu différent de mes lectures habituelles. Ceci explique peut-être cela! :-) Merci pour cette organisation avancée et bonnes lectures ! Bonne santé, Brize!