Pig

Publié le par Martine

Pig

Me voici arrivée à l'avant-dernier film vu pour les Tickets d'or organisés par notre réseau de lecture publique de Valence Romans agglo.

Tout va de travers dans la vie du réalisateur de cinéma Hasan Kasmai depuis qu'il a été sanctionné par le régime iranien en place deux ans plus tôt. Contraint de ne tourner que des sports publicitaires, Hasan doit en plus accepter l'abandon de son actrice fétiche, Shiva, que le besoin et l'envie de travailler incitent à tourner sous d'autres directions. Hasan vit cette situation d'autant plus mal que depuis quelques temps des cinéastes talentueux connus ou, pour certains qu'il estime médiocres, sont retrouvés morts, décapités, avec sur le front gravée au couteau l'inscription "porc". 

Alors quand celui qu'il exècre le plus, qu'il trouve carrément nul et pour lequel Shiva a accepté de tourner est lui aussi assassiné, les soupçons de la police se portent forcément sur lui bien qu'il clame son innocence et se demande, à tort ou à raison, pourquoi le tueur se désintéresse ainsi de lui. 

La situation s'aggrave quand Shiva est à son tour assassinée. Et, cette fois, il se pourrait bien que le tueur se rapproche enfin d'Hasan. Cela lui permettra-t-il de laver son honneur et retrouver la confiance de ses pairs? Mais à quel prix?...

Cette comédie dramatique de Mani Haguigui est interprétée par Hasan Majooni, Leila Hatami et Leyli Rashidi dans les rôles principaux. J'ai bien apprécié le regard qu'elle nous montre sur le monde du cinéma, la vie en Iran et le poids des réseaux sociaux avec leurs effets et conséquences bien souvent catastrophiques. Relevée de quelques scènes franchement drôles, l'intensité dramatique de l'histoire n'en ressort que mieux. 

Film vu en VOST comme tous ceux de cette sélection.

Pig
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article