Le dernier amour de Baba Dounia

Publié le par Martine

Le dernier amour de Baba Dounia

"C'est un beau roman, c'est une belle histoire..." Ce sont les mots (et l'air!) qui me viennent instantanément à l'esprit pour vous parler de ce quatrième roman lu pour le Prix littéraire La Passerelle organisé par le réseau de lecture publique de Valence Romans agglo.

Ce beau roman, à la fois tendre, doux, espiègle, malicieux et sensible, c'est Alina Bronsky qui l'a écrit et c'est Isabelle Liber qui l'a traduit pour son édition française chez Actes Sud. Ce roman "doudou", c'est la belle histoire de Baba Dounia. Avec un tel nom, vous devinez aisément qu'il nous emmène vers des contrées lointaines, notamment à l'Est, en Ukraine où vit cette grand-mère imparable, résolument optimiste et dotée d'une formidable envie de vivre. Malgré toutes les épreuves que la vie lui a imposé.

Car Baba Dounia habite à Tchernovo, à 30 km à peine de Tchernobyl dont elle (comme de très nombreuses personnes avec elle) a été éloignée pendant de longues années après la catastrophe nucléaire et où elle est revenue passer ses vieux jours, en cachette, derrière le silence visiblement consenti des autorités, bientôt suivie par d'autres compatriotes. Là dans ce qui reste de ses souvenirs, cette "veuve joyeuse" s'efforce de ne regarder que le côté positif de la vie, invitant ses amis et voisins à en faire autant, même si tous ne sont pas vraiment doués pour cela (loin de là!), et entretient une correspondance écrite avec sa fille qui vit en Allemagne et que Baba Dounia aimerait tellement revoir tout en sachant le danger que cela représenterait.

Bref à Tchernovo maintenant, en dépit des radiations toujours présentes, chacun semble heureux de vivre et de cohabiter les uns avec les autres, Baba Dounia en tête. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre, qu'elle ne peut pas lire, écrite dans une langue qu'elle ne connait pas. Bonne ou mauvaise nouvelle?...

Ce roman est pour moi un véritable coup de coeur. Aussi je n'en dirais pas trop pour vous laisser à vous aussi le bonheur et le plaisir de le lire. Baba Dounia est une petite grand-mère telle qu'on rêve de l'être ou d'en avoir une comme elle. Pétillante, adorable, pleine de bon sens, sans arrières pensées, malmenée par la vie et pourtant toujours prête à ne voir que le côté plein du verre. A ses côtés, des personnages tout aussi attachants et originaux nous offrent quelques scènes mémorables et de grands éclats de rire. Avec ce sujet dur et dramatique, on prend une formidable leçon de vie. Et ça, ça n'a pas de prix!

Le dernier amour de Baba Dounia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 20/02/2020 07:55

Oh quel beau personnage que cette petite grand-mère ! Tu me donnes vraiment envie de la connaître et de lire ce roman d'un auteur que je ne connais pas du tout mais j'ai une grande confiance dans l'éditeur avec qui j'ai souvent fait de belles rencontres. Merci pour ta belle chronique

Martine 20/02/2020 08:22

C'est un véritable coup de coeur pour moi aussi. Et je remercie vraiment nos bibliothécaires pour cette heureuse lecture!