Ivoire

Publié le par Martine

Ivoire

Cinquième et avant-dernière lecture faite pour le 8e Prix littéraire La Passerelle organisé par notre réseau de lecture publique Valence Romans agglo. Un roman, son premier, de Niels Labuzan paru aux éditions Lattès et qui n'en finit pas de m'interroger, qui m'a perturbée, émue et contrariée dans ce qui, jusqu'à présent, constituait des convictions profondes que cette lecture a ébranlé. Un roman servi par une écriture forte, percutante, alerte, vive et qui ne manque pas d'une certaine sensibilité. Bref un roman qui m'a vraiment touchée, pas comme un véritable coup de coeur, mais plutôt comme la prise de conscience d'une certaine urgence. Bref, un roman qui ne laisse pas indifférent.

Par son titre, on a déjà une petite idée de ce dont il va nous entretenir. La quatrième de couverture nous le confirme aussitôt. Nous sommes en Afrique, dans un pays dont je ne connaissais même pas l'existence, le Botswana. Un pays où vivent trois personnes, avec un parcours, une sensibilité et des motivations bien personnelles. Erin, anglaise installée ici par pure conviction. Bojosi ancien braconnier à présent ranger et Seretse jeune homme instruit grâce aux études qu'il a suivi malgré l'opposition de ses proches qui l'ont d'ailleurs rejeté et banni de leur "clan" pour cette seule raison. Tous trois, à leur façon, sont engagés et luttent pour la protection des animaux dont l'espèce est menacée par ceux, trop nombreux, qui tirent commerce de cette exploitation. Tous trois vont être amenés à réunir leurs efforts pour affronter ensemble ces "hommes" sans scrupules pour qui tuer un éléphant pour en récupérer l'ivoire de ses défenses fait partie du quotidien. Parmi ceux-ci, Thanu, braconnier cruel et odieux, et Yang, ancienne prostituée chinoise qui dirige maintenant un réseau de trafic d'ivoire.

Une lecture menée tambour battant, qui nous met face à certaines réalités inimaginables (du moins pour moi), qui nous parle d'environnement, de protection de la nature et de son habitat et qui, en prime, nous emmène dans des paysages magnifiques, grandioses, impressionnants et parfois même inquiétants.

Ivoire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 26/02/2020 12:46

Evidemment tu me donnes envie de le découvrir à mon tour, et je suis bien certaine que j'apprendrais comme toi beaucoup de choses...Merci de nous le présenter !

Martine 27/02/2020 11:05

C'est ce qui s'est passé pour moi, en tous cas! Merci Manou. Bonne journée!