Jeuditalie : C'était hier

Publié le par Martine

Jeuditalie : C'était hier

Je vous ai déjà parlé ici de ce sympathique festival Zacapa noir qui se déroule tout au long de l'année à Milan avec comme mode opératoire l'organisation une à deux fois par mois d'un repas auquel est convié un écrivain de polars (gialli en Italie). 

Hier soir avait donc lieu la première des deux rencontres auxquelles j'aurais voulu (ou j'aimerais encore pour la seconde!) assister : celle avec l'écrivain espagnole, Alicia Gimenez Bartlett, la seule dont je préfère lire les romans, les fameuses enquêtes de l'inspectrice Petra Delicado, en italien plutôt qu'en français. Et cela sans que je ne comprenne pourquoi! 

Toujours est-il que j'aimerais beaucoup la rencontrer et que je ne désespère pas de le faire un jour. Après tout, de l'Espagne à l'Italie, tout comme de la France à l'Italie, il n'y a qu'un pas!

Enfin bref cette rencontre organisée dans le cadre du Zacapa Noir Festival avait lieu hier soir et nul doute qu'elle a été très agréable et des plus intéressante. Alicia Gimenez Bartlett devait y parler de son dernier roman, la dernière enquête traduite en italien de Petra Delicado, "Mio caro serial killer" (mon cher tueur en série) publié chez Sellerio et de son actualité littéraire en Espagne et de par le monde puisque ses romans ont la chance d'être traduits dans plusieurs pays.

Pour ma part, je me suis contentée de télécharger ce roman même si je ne le lirai pas de suite ayant décidé de lire en italien toutes les enquêtes les unes après les autres dans leur ordre de publication. Histoire de faire "comme si" j'y étais!!!

Jeuditalie : C'était hier
Jeuditalie : C'était hier
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article