Jamais deux sans trois

Publié le par Martine

Jamais deux sans trois

Et même beaucoup plus à présent si je fais le compte des nouvelles écrites par Frédérique Trigodet et parues dans l'hebdomadaire Nous Deux.

Avec celle-ci, "Jamais deux sans trois", publiée dans le numéro de cette semaine (disponible en kiosque partout en France), l'auteur nous invite à voyager entre Rennes où Jérémie, le jeune protagoniste de cette sympathique histoire romantique, vit avec sa famille, en passant par Bordeaux où il fait une halte et rencontre la belle et pétulante Cyrielle et Toulouse où il se rend pour occuper son premier vrai poste de travail en médiation culturelle et retrouve par le plus grand des hasards (même si ce dernier ne fait pas toujours bien les choses) celle dont le dynamisme et la joie de vivre l'ont séduit.

Entre les lignes de cette histoire d'amour tendre et douce, Frédérique Trigodet n'hésite pas à aborder les thèmes du chômage chez les jeunes, de leurs difficultés à trouver un emploi qui leur corresponde et qui les oblige bien souvent à partir loin de chez eux pour ne manquer aucune perspective d'avenir et à s'habituer à un nouvel environnement.

En même temps, Frédérique Trigodet joue sur toutes les notes de la romance par la rencontre inattendue entre Jérémie et Cyrielle, le contact qui passe immédiatement entre eux deux, le destin qui s'en mêle et s'obstine à vouloir les séparer et l'amour qui, bien évidemment, finit toujours par triompher! Le tout sur un ton alerte et plein d'humour...

Bref, un magazine à courir acheter et une très bonne nouvelle à savourer au cours du week-end!

Jamais deux sans trois
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EmmaBovary 29/09/2019 16:23

Merci encore pour ton soutien Martine ! Cette nouvelle là est née d'un visage aperçu à travers de la vitre d'un bus et de mes souvenirs du film "Quand Harry rencontre Sally". Et comme tu le dis, j'avais envie de parler du chômage des jeunes et de leurs difficultés face à ça.

Martine 30/09/2019 08:23

C'est toujours un plaisir de te lire! Merci à toi

manou 28/09/2019 09:02

C'est bien vrai que j'avais totalement oublié l'existence de ce magazine...ce jeune auteur de romance a choisi la meilleure des vitrines. Merci de nous en parler

Martine 28/09/2019 09:38

C'est vrai qu'il perdure. J'ai toujours vu ma mère le lire! Comme quoi, il a toujours son lectorat. Merci Manou et bon week-end à toi!