L'étonnante disparition d'Agatha Christie

Publié le par Martine

Questione di indizi

Questione di indizi

Je vous ai déjà parlé ici de ce généreux recueil de nouvelles paru chez Piemme, auquel participent 26 auteures, écrivains et journalistes italiennes, et dont tous les droits d'auteur sont reversés à un centre de formation pour des femmes et des enfants en difficultés à Varanasi en Inde.

Pour cette nouvelle Bonne nouvelle du lundi, j'ai choisi de vous parler plus précisément de celle, excellente, signée Alice Basso.

En cet hiver 1920, la police londonienne est bien ennuyée. Après 11 jours de disparition, une femme, écrivain d'énigmes et enquêtes policières dont la notoriété grandit au fur et à mesure de la publication de ses romans, s'est présentée spontanément dans un commissariat de quartier, invoquant une amnésie partielle comme simple excuse. Ce que la police met en doute et demande à un de ses jeunes agents d'éclaircir.

Or, lui-même encore jeune marié et bientôt père pour la première fois a bien du mal à séparer ce qui semble inventé de toutes pièces de ce qui pourrait être vrai. Il faut dire à sa décharge que sa jeune épouse, Amanda, fait preuve d'un caractère bien affirmé et lui impose ses vérités régulièrement, le laissant assez souvent perplexe mais bien obligé de lui donner raison.

Alors cette histoire d'amnésie momentanée vécue suite à un gros choc émotionnel, il est très tenté d'y croire. D'autant plus qu'aucune preuve n'est là pour la contredire. 

En effet cette femme, qui a récemment perdu sa mère dont elle était très proche et à qui son mari a révélé sa liaison et son départ de la maison familiale pour vivre avec une femme beaucoup plus jeune qu'elle, tient un discours certes un peu incohérent mais très convaincant.

Mais voilà ce ne sont que des mots et des appréciations. Aucune preuve à charge pour lui reprocher concrètement le tort causé à son mari et à sa jeune maîtresse en laissant planer sur eux deux les soupçons de son assassinat qui ont fait la Une des grands quotidiens de la presse nationale pendant plusieurs jours. Et ça, Agatha Christie, reine de la littérature policière, le sait très bien!

J'ai eu un peu de mal à voir où voulait en venir l'auteure au début de cette nouvelle. Le parallèle entre cet agent, jeune marié qui découvre la vie de couple avant celle de père de famille, et l'interrogatoire de cette femme qui plaide l'amnésie causée par un gros choc tout en ayant usurpé pendant ce laps de temps l'identité de sa jeune rivale n'est pas si évident à deviner jusqu'au moment où, en un mot, une phrase, tout s'éclaire et on ne peut alors que saluer bien bas la performance littéraire d'Alice Basso. Du grand art dans cette écriture si particulière de la nouvelle! 

L'étonnante disparition d'Agatha Christie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 25/03/2019 09:31

C'est bien vrai que lorsqu'on lit des nouvelles on ne sait pas toujours où nous emmènes l'auteur, et quand on croit le savoir, on se trompe :) Bonne journée et merci pour cette belle présentation qui donne envie de découvrir l'auteur

Martine 25/03/2019 15:06

C'est bien la preuve que nouvelle est excellente, n'est-ce pas?!!!
Merci Manou. Bonne journée!