Jeuditalie : La saison de la chasse

Publié le par Martine

La stagione della caccia

La stagione della caccia

Après les deux lundis soirs consacrés à la diffusion des nouveaux épisodes des enquêtes du commissaire Montalbano, la chaîne de télévision italienne RAI 1 a poursuivi lundi dernier avec la présentation du téléfilm "La stagione della caccia" réalisé pour la série dédiée aux romans historiques d'Andrea Camilleri "C'erà una volta a Vigatà" (il était une fois à Vigatà). Roman que j'ai lu il y a quelques temps et dont l'adaptation télévisée m'intéressait beaucoup.

En cette année 1880, l'arrivée et l'installation comme pharmacien du jeune et séduisant Don Alfonso La Matina, dit Fofo, n'en finit pas d'intriguer la population, à commencer par le marquis Peluso et surtout son père qui, malgré ou à cause de son grand âge, reconnait Fofo et à sa vue déclare que "demain la chasse sera ouverte et que lui-même préfère se donner la mort plutôt qu'être tué!".

Bien sûr, étant déjà très âgé et n'ayant plus toute sa tête, tout le monde rit de sa crainte. Pourtant lorsque son corps est retrouvé flottant dans la mer, les ricanements s'interrompent même si la police conclut forcément à un suicide.

N'ayant pas de médecins à Vigatà, les habitants sont alors bien contents d'avoir le pharmacien à disposition et les propos alarmistes du vieux marquis sont très vite oubliés. Seulement une succession de morts étranges s'enchaîne au fil des mois. C'est d'abord le fils que le marquis Peluso a mis tant de temps à avoir qui s'empoisonne avec des champignons. Puis la marquise en personne qui se laisse apparemment mourir de chagrin. Puis des personnes ayant à faire dans l'entourage familial plus ou moins proche du-dit marquis qui meurent par accident semble-t-il. Et bientôt c'est le marquis lui-même qui chute dans les bois en pleine nuit et dont le corps n'est retrouvé qu'au petit matin. Que faisait-il là, en chemise de nuit et pourquoi une vision d'effroi s'affiche-t-elle sur son visage ?

Désormais seule au monde, la fille du marquis accepte alors d'épouser Fofo, le pharmacien, et accueille, parmi les invités au mariage, la présence d'un inspecteur de police venu de Montelusa, la ville voisine. Inspecteur avec qui Fofo se lie d'amitié et à qui il fait bientôt d'étranges confidences, son mariage tant espéré ne lui apportant pas la satisfaction et l'apaisement qu'il en attendait depuis si longtemps. Dès lors le destin du pharmacien est joué...

J'ai beaucoup apprécié de regarder ce téléfilm très fidèle au roman de Camilleri, que je vous invite vivement à lire bien sûr. Pas vraiment une enquête mais une succession de morts étranges que rien ne peut associer à des meurtres. Sept au total quand même!

J'ai retrouvé avec plaisir ce dialecte, ce "parler" camillerien unique, cet humour particulier et très cocasse, et cette ambiance rétro et tellement simple et authentique.

Les comédiens sont vraiment excellents, à commencer par Francesco Scianna en Don Fofo et Tommaso Ragno dans le rôle du marquis, plus vrais que nature!

Jeuditalie : La saison de la chasse
Jeuditalie : La saison de la chasse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article