Une très belle rencontre avec Paolo Di Paolo

Publié le par Martine

Une très belle rencontre avec Paolo Di Paolo

Hier soir, j'ai eu la grande chance d'assister à la rencontre avec l'écrivain italien Paolo Di Paolo, organisée dans le cadre des Cafés littéraires de Montélimar et en partenariat avec l'Assofital (Association culturelle Franco-italienne Drôme Ardèche).

En avant-goût à cette rencontre littéraire animée par Yann Nicol dans le Salon d'Honneur de l'Hôtel de Ville de Montélimar, l'assofital proposait un savoureux minestrone, histoire de nous imprégner totalement de cette soirée italienne en réunissant nourritures terrestres et de l'esprit. Et ce fut réussi! Le minestrone était excellent et la rencontre avec Paolo Di Paolo, passionnante.

De ce jeune écrivain italien, qu'Antonio Tabucchi n'a pas hésité à qualifier de "jeune prodige des lettres italiennes", j'ai lu "Dove eravete tutti?" (Où étiez-vous tous?) en italien et, en français, le roman dont il fut question hier soir "Presque une histoire d'amour" paru chez Belfond pour cette traduction de Renaud Temperini.

J'ai d'abord apprécié la similitude entre Paolo Di Paolo et moi dans la pratique de la langue. Tout comme il comprend parfaitement le français, il ne maîtrise pas suffisamment la langue française pour la parler couramment et ses réponses en italien étaient donc traduites simultanément. Il en est de même pour moi qui lit couramment et comprend très bien l'italien mais ne suis pas assez sûre de moi encore pour entretenir une conversation.

La pertinence des questions, la qualité des échanges, ce que je n'ai pas su voir dans l'histoire de Nino, son histoire d'amour avec Teresa et le récit que nous en fait partager Grazia, et qui m'a offert un regard nouveau sur ce roman m'ont également beaucoup plu. Comme quoi chaque lecture est et reste unique. 

Pour moi, j'ai d'abord vu dans ce roman l'histoire d'un jeune homme un peu paumé, en doute avec son histoire, sa vie, ce qu'il en a fait jusqu'à présent et ce qu'il va en faire avec, ou sans, Teresa dont il vient de faire connaissance dans cette Rome où il est revenu après quelques années passées à Londres où il a étudié les arts du théâtre.

C'est d'ailleurs dans un théâtre que Nino rencontre Teresa. C'est dans un théâtre que les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre. Et c'est à travers cet univers théâtralisé que Grazia, tante de Teresa et professeur de théâtre de Nino, va nous confier leur histoire d'amour, ou plutôt leur "presque" histoire d'amour. Ouvrant ainsi la porte à tous les possibles et notamment à cette comparaison établie avec l'oeuvre de Marivaux "Les fausses confidences".

Oui, j'ai vraiment beaucoup apprécié cette soirée, hier. Une soirée de haute qualité comme on devrait en savourer plus souvent!

Une très belle rencontre avec Paolo Di Paolo
Une très belle rencontre avec Paolo Di Paolo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 08/10/2018 22:23

Quelle belle rencontre tu as fait Martine ! Une rencontre passionnante !!!
Je vais voir pour le livre ...en français bien évidemment pour moi... pour le moment !
Je t'embrasse encore très fort.
Bernadette.

Martine 10/10/2018 19:27

Je suis sûre qu'il te plaira aussi! Merci Bernadette! Gros bisous

eimelle 07/10/2018 19:58

belle rencontre en effet!

Martine 08/10/2018 08:19

:-)