Quasi Grazia

Publié le par Martine

Quasi Grazia

Je ne pouvais pas laisser terminer notre mois italien sans vous parler de ce petit bijou de littérature, signé Marcello Fois, et paru chez Einaudi.

Quasi Grazia, c'est un superbe hommage rendu à la seule écrivain italienne qui ait reçu le Prix Nobel de littérature, Grazia Deledda. Cet ouvrage consacré à la vie de l'écrivain se présente sous la forme d'une pièce de théâtre, et donc tout en dialogues (ce qui m'en a grandement facilité la lecture!) et en trois actes. Trois moments clés dans la vie de Grazia Deledda.

Le premier, le jour où, jeune mariée, elle quitte sa Sardaigne natale pour le continent, avec tout ce que cela comporte de craintes, d'interrogations, de doutes mais aussi d'espoir, de désir et de volonté.

Le second, le jour où elle reçoit le Prix Nobel de littérature, réveillant la jalousie perfide de Luigi Pirandello.

Et le troisième, celui où, malade, elle sent et apprend, de la bouche-même de son médecin, sa fin proche et où elle dresse le bilan de ce que fut sa vie.

Ce petit bijou d'à peine 130 pages, je l'ai découvert lors d'une rencontre proposée à Turin pendant le Salon du livre avec Michela Murgia et Marcello Fois. Et j'ai vraiment été séduite par les propos des deux écrivains valorisant en toute franchise Grazia Deledda et leur Sardaigne commune, notamment la ville natale de l'écrivain nobellisée, Nuoro, ville où réside également Fois, dans la même rue et quasiment à côté de la maison de Grazia Deledda.

Outre le fait de nous parler de ce petit livre, cette rencontre avait aussi pour but de nous inviter à venir découvrir la pièce de théâtre le soir-même. Ce que mon Cher et tendre et moi avons fait pour notre plus grand plaisir. J'ai ainsi découvert et applaudi une très belle pièce et le talent évident d'actrice de Michela Murgia (en plus de ses qualités d'écrivain!) en termes d'émotions vécues et partagées, d'intensité dramatique, d'euphorie liées à la grande qualité du texte et à sa culture littéraire par les nombreuses références faites aux auteurs de cette époque, fin XIXe début du XXe siècle, à travers le monde.

Cette qualité de jeu théâtral, son intensité, par ce qu'ils dégageaient, le fait d'avoir assisté à la rencontre un peu plus tôt dans la journée m'ont permis d'entrer pleinement dans la représentation et d'en éprouver chaque émotion et intonation. La lecture ensuite de l'ouvrage a complété mon ressenti de petite merveille littéraire.

 

 

 

 

Quasi Grazia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabiola Viani 02/06/2018 09:07

Merci pour cette critique. Ça donne envie de lire le livre!

Martine 03/06/2018 10:12

Merci Fabiola! Bon dimanche!

eimelle 30/05/2018 09:13

je ne connais pas non plus, noté aussi!

Martine 31/05/2018 08:27

Super! Merci Eimelle!

manou 30/05/2018 08:47

Je ne connais pas du tout ce titre mais j'ai aimé tout ce que j'ai lu de cet auteur italien...Je le note ! Merci

Martine 31/05/2018 08:27

Bonne lecture, Manou! Merci