L'avventura del mezzo decacent del presidente

Publié le par Martine

L'avventura del mezzo decacent del presidente

Je vous ai raconté ici que, lorsque j'ai commandé le recueil "Un anno in giallo" en Italie, je me suis trompée et ai reçu un recueil du même nom et se présentant sur le même modèle d'une nouvelle noire par mois. Bien sûr j'ai gardé ce recueil, d'autant plus qu'il me permet de découvrir (ou relire) des auteurs classiques, et le lis au rythme imposé par l'éditeur. Je viens donc de lire la nouvelle de février signée Ellery Queen et ayant pour titre "L'avventura del mezzo decacent del presidente" (l'aventure de la demi-cachette du président).

Sous ce nom d'Ellery Queen se cachent deux écrivains américains ayant publié sous ce pseudonyme de nombreux romans policiers entre les années 1930 et 1970, notamment les aventures de ce jeune détective un peu fantasque du nom d'Ellery Queen. Cette nouvelle est l'une de ces aventures.

Ayant décidé d'arrêter de mener des enquêtes qui lui créent plus d'embarras qu'autre chose, Ellery Queen a désormais l'intention de se consacrer uniquement à l'écriture du grand roman de sa vie, mettant ainsi les nerfs de sa fidèle assistante Nikki à rude épreuve. C'est encore le cas ce matin-là quand il est dérangé, dans son appartement new-yorkais, par la visite inattendue d'un homme, antiquaire très occupé, qui lui affirme avoir reçu un télégramme le sommant de se présenter chez Queen ce jour-là à 9 heures précises et qui voudrait bien savoir pourquoi. Ce que le jeune détective est bien en peine de lui expliquer, n'étant absolument pas au courant de cette convocation! 

L'affaire se corse quand, successivement, se présentent un grand collectionneur de livres rares et une richissime commerçante en monnaie ancienne et rare, brandissant tous deux le même télégramme et la même convocation! L'imbroglio pourrait s'éterniser si un quatrième coup de sonnette n'annonçait l'arrivée de Martha Clarke, jeune agricultrice venue tout droit du sud de Philadelphie pour leur demander de l'aider à conserver la ferme familiale et à sauver son père du déshonneur de devoir se séparer de cette demeure ancestrale faute de revenus suffisants.

Bien sûr, tous se récrient. Hors de question pour eux d'avoir un quelconque geste de charité. Sauf Ellery, peut-être sous le charme de Martha, qui invite les autres à écouter son histoire puisqu'ils sont là. Et de fait, de par son père, Martha sait qu'un trésor a été caché sous un des 12 arbres du verger multicentenaire de sa ferme par les mains-mêmes du président George Washington en 1791 en remerciement d'un service rendu par l'aïeul de la jeune femme. Or jusqu'à présent personne n'a jamais pu mettre la main sur ce trésor...

Il n'en faut pas plus pour décider Ellery Queen à se rendre jusqu'à cette ferme avec Martha et sa fidèle Nikki et de tenter de découvrir où, dans ce verger à la forme symétrique si particulière, peut se cacher ce fameux trésor qui sauverait à coup sûr la propriété familiale.

Nul meurtre ou crime à solutionner ici mais une énigme assez complexe à résoudre, une énigme qui nécessite un esprit mathématicien de première classe, du moins pour moi qui en suis totalement dépourvue! 

J'ai aimé dans cette histoire l'ironie et la situation cocasse du départ qui prête bien à rire et qui nous met de suite en condition de vouloir savoir ce qu'il en est exactement et ce qui va en résulter. Le tout est rondement mené, sans temps mort (si je puis dire) et avec de quoi maintenir notre intérêt du début à la fin. Une bonne histoire découverte ainsi et encore un personnage récurrent dont j'espère lire d'autres aventures, en français peut-être cette fois!

Je compte cette nouvelle lecture pour Le mois du polar chez Sharon.

 

 

L'avventura del mezzo decacent del presidente
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sharon 01/03/2018 18:15

Merci pour ta participation !
J'ai découvert ce personnage via un auteur japonais. Si, si. Il faut juste que j'écrive mon avis.

Martine 04/03/2018 15:47

Waouhhh Super! J'espère lire ton avis très vite!