Amore

Publié le par Martine

Amore

Hier soir, j'ai eu le grand plaisir de regarder le deuxième épisode inédit (et dernier pour l'instant) de la fameuse série télévisée sur mon cher commissaire Montalbano sur la RAI 1. Celui-ci était basé non pas sur un roman mais sur l'association de deux nouvelles signées Andrea Camilleri "Amore" (qui a donné son titre à l'épisode) parue dans le recueil "Un mese con Montalbano" et "La prova generale" publiée dans "Gli arancini di Montalbano". Et je dois avouer que je me suis vraiment régalée, le jeu des acteurs Luca Zingaretti, Cesare Bocci, Peppino Mazzota et Angelo Russo étant particulièrement excellent!

Comme souvent au début des romans de Camilleri, le commissaire dort et un coup de téléphone de l'agent Catarella le réveille en sursaut. Mais cette fois, ce n'est pas pour lui annoncer la découverte d'un nouveau cadavre, mais pour lui rappeler que c'est aujourd'hui qu'il épouse Livia, sa fiancée depuis de nombreuses années! Et de fait tout le monde est réuni sur la plage devant sa maison de Marinella. Mais au moment où la célébration va être prononcée, le commissaire adjoint Mimi Augello lui demande s'il a bien réfléchi, s'il ne va pas commettre l'erreur de sa vie et, surtout, s'il est vraiment sûr de l'amour que lui porte Livia et de sa fidélité. 

C'est à ce moment-là que le bruit de petits cailloux jetés contre ses volets réveille le commissaire. Celui qui tente d'attirer son attention ainsi, c'est Pasqualo, fils d'Adelina, employée de maison de Montalbano, voleur et délinquant confirmé, qui vient lui annoncer le suicide d'un vieil homme à côté du lit où repose son épouse défunte. Or quand Montalbano se rend dans l'appartement du vieux couple avec Pasqualo, c'est à la scène inverse qu'ils assistent avec surprise, le vieil homme reposant sur le lit tandis que son épouse fait mine de se tirer une balle dans la tête! Incroyable! Il s'avérera un peu plus tard que ces personnes âgées sont deux anciens comédiens répétant leur scène ultime pour le jour où l'un des deux viendra à mourir. 

Mais cela, Montalbano ne le sait pas encore et quand il arrive au commissariat, il est de suite interpellé par la voiture d'un homme qui lance, par haut-parleur, des appels désespérés demandant à quiconque aurait vu ou eu des nouvelles de sa fille Michela. Intrigués, le commissaire et son inspecteur Fazio s'informent et apprennent que cette jeune femme, chassée de chez elle par sa mère parce qu'elle se prostituait pour avoir une vie plus confortable, n'a plus donné signe de vie depuis trois mois alors qu'elle avait rencontré un homme qu'elle aimait, Saverio Moscato, qui l'aimait et qu'ils vivaient tous deux une relation unique et passionnelle.

Il n'en faut pas plus pour que Montalbano s'en mêle. Surtout que, à quelques jours d'intervalle, deux crimes sont commis, sur un jeune pêcheur, ancien amant de Michela, puis sur l'homme qui a entraîné celle-ci dans la prostitution. Est-ce alors alors l'oeuvre de Michela?  celle de Saverio? ou de quelque autre personne de l'entourage de la jeune femme? Et, surtout, où est vraiment passée Michela?

Montalbano a fort à faire pour démêler les fils de cette enquête. D'autant plus que l'amour que se vouent les deux anciens comédiens, l'histoire d'amour qui unissait Michela et Saverio et son rêve de mariage se glissent subrepticement dans la vie sentimentale du commissaire et le font douter de sa fiancée Livia. De quoi mettre un peu de légèreté et des rires dans cette enquête qui n'en finit pas de nous émouvoir.

Comme Sharon m'a dit qu'elle acceptait les films et téléfilms dans son challenge, je compte celui-ci pour son Mois du polar.

 

Amore
Amore
Et pour celles et ceux qui voudraient voir cette scène unique : le mariage de Livia et Salvo!

Et pour celles et ceux qui voudraient voir cette scène unique : le mariage de Livia et Salvo!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chemindetables 24/02/2018 10:00

voila j'ai la réponse pour la chaîne, je ne l'ai pas bien sur, il faudra que j'attende qu'il passe sur France 3, la chaîne qui en général est celle de ces téléfilms, je regarde Montalbano et Brunetti....
c'est super si tu t'es régalée
gros bisous
patricia

Martine 24/02/2018 10:24

Voilà, oui!!! :-)
Les deux épisodes inédits sont passés les lundis 12 et 19 février et à partir du 12 mars ils proposent des rediffusions. Bien sûr je serai fidèle au poste!!!
Et oui, c'est un tel bonheur en VO!
Gros bisous et merci Patricia!