Pas si simple

Publié le par Martine

Pas si simple

Aujourd'hui, dans le chalet d"Il était cinq fois Noël, Samarian et Chicky Poo nous proposent deux Lectures Communes : "La mer en hiver" de Susanna Kearsley et "Pas si simple" de Lucie Castel. Nous avions la possibilité de lire ces deux romans ou seulement l'un ou l'autre. Bien sûr, je n'avais, chez moi, ni l'un, ni l'autre, et aucun des deux n'était disponible au prêt dans le réseau des médiathèques.

Par chance, j'ai bénéficié d'une offre sur Kobo dimanche et c'est donc sur ma liseuse que j'ai lu "Pas si simple", un roman drôle et émouvant signé Lucie Castel pour les éditions Harlequin (eh oui!) 

En ce 23 décembre, Scarlett et sa soeur Mélie se retrouvent coincées par la neige à l'aéroport d'Heathrow en Angleterre. Toutes deux pourraient prendre leur mal en patience et trouver quelque avantage à cette situation inattendue. Mais justement, cette année, davantage encore que les précédentes, elles tiennent à passer Noël avec leur mère, désormais seule depuis le décès subit de leur père quelques mois plus tôt.

Le premier problème, c'est que leur mère, bien que vivant en Bretagne, a des origines italiennes qui la rendent très attachante certes mais plutôt envahissante et que tant Scarlett que sa soeur n'ont de cesse que d'essayer de la rassurer en dépit des nouvelles plutôt mauvaises de la météo qui n'en a que faire de Noël et continue d'entraver toute circulation. 

Et le second problème, puisqu'il y en a bien deux, c'est que Scarlett vient de rencontrer, de manière assez inhabituelle, William, jeune Anglais qui a le don de l'irriter, de l'agacer, de la mettre mal à l'aise avant que d'admettre qu'il ne la laisse pas indifférente et que cela semble bien s'avérer réciproque...

Celles et ceux qui me suivent sur ce blog le savent, les collections Harlequin ne font pas vraiment partie de mes lectures habituelles. Mais c'est Noël (ou presque) et, engagée dans ce challenge Il était cinq fois Noël, je me suis laissée prendre au jeu et j'ai eu envie de partager cette lecture commune; Et j'ai réellement bien fait.

Car, d'abord, il y a une histoire qui tient la route. Tout y est plausible. On s'attache facilement à cette jeune Scarlett qui joue de malchance et doit combiner avec des situations les plus saugrenues tout en gérant des émotions et des sentiments qui ne demandent qu'à s'exprimer. On ne peut que vouloir la consoler de la perte de son père, de son souhait très fort de se trouver au côté de sa mère, de faire en sorte que celle-ci ne soit pas définitivement seule pour ce premier Noël, veuve. On ne peut aussi que sourire, voire carrément rire des réparties et des situations ubuesques dans lesquelles elle se retrouve par inattention ou par inadvertance.

Bref, j'ai passé un excellent moment en sa compagnie. Dans ce roman, Lucie Castel a parfaitement dosé l'humour, l'émotionnel et, aussi, le sensuel. Et, vraiment, par ces journées de presque hiver, ça fait un bien fou! 

 

Pas si simple
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chicky Poo 29/12/2017 11:37

Ton avis donnerai presque envie, mais je suis beaucoup trop réticente face à Harlequin... trop de préjugés sans doutes ! ;)

Martine 30/12/2017 12:39

J'étais très réticente également jusqu'à ce que je découvre des petites pépites, comme ce roman. Donc maintenant je commence et si ça me plait je continue sinon... j'arrête! (d'où l'avantage certain de la liseuse sur le livre, moins chère et si, en plus, il y a des promos!!! ;-)

Samlor 21/12/2017 13:23

Très belle chronique que je partage tout à fait ^^

Martine 23/12/2017 10:08

Merci Samlor! :-)