Gronouyot

Publié le par Martine

Gronouyot

Gronouyot est un petit lapin comme tous les autres. Enfin... presque! Car Gronouyot est né sans longues oreilles, sans petite queue ronde et surtout avec une grande grande bouche par laquelle il ne sait dire que "Gronouyot". C'est d'ailleurs pour cette raison que ses parents l'ont prénommé ainsi.

Si tout se passe bien tant que Gronoyot reste bien à l'abri du cocon familial, malgré les regards curieux et les commentaires gênés ou désobligeants de certains, la situation se gâte quand Gronouyot fait son entrée à l'école. Là ce ne sont plus que sourires en coin ou moqueries carrément affichées. Ce qui, bien sûr, cause beaucoup de peine et de tristesse à Gronouyot et à ses parents.

Comme cette situation ne semble pas vouloir s'améliorer, Gronouyot imagine alors mille ruses, mille astuces pour essayer d'être comme les autres, allant jusqu'à se fabriquer de fausses oreilles et puis... Et si finalement c'était lui qui était normal et pas ses camarades de classe et tous ceux qui le regardent de travers? Et d'ailleurs qu'est-ce qu'être normal? Ne peut-on pas être soi seulement, et tout simplement?

Avec l'histoire de "Gronouyot" Stéphane Servant et Simone Rea signent un très bel album jeunesse sur la différence et l'acceptation de soi et de l'autre pour le compte des éditions Didier Jeunesse.

Sur le texte empreint d'une grande sobriété, de douceur, de tendresse, de poésie et d'authenticité de Stéphane Servant, l'illustrateur italien Simone Rea fixe des images un tantinet naïves, fraîches et d'un réalisme absolu. Gronouyot, c'est cet enfant tendrement chéri par ses parents, sa famille, ses proches, protégé par le cocon de leur affection. Mais Gronouyot c'est aussi cet enfant qui reste isolé dans un coin de la cour d'école, celui que tous les autres regardent en ricanant, celui dont on se moque ouvertement en classe quand la maîtresse l'interroge. Gronouyot, c'est encore cet enfant qui essaie de pallier à cette réalité quotidienne qui est la sienne en se grimant, se déguisant, pour paraître autre, comme les autres. 

Mais, plus que tout, Gronouyot, c'est cet enfant qui s'accepte enfin tel que ses parents l'ont accepté dès sa naissance, tel que les autres doivent l'accepter aussi, lui, Gronouyot, tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts, visibles ou invisibles. Gronouyot, seul et unique. Irremplaçable.

Un très bel album à lire aux enfants à partir de 3 ans avant qu'ils ne le lisent tout seuls. Un sujet délicat que l'on peut aborder avec les enfants en lisant cette histoire. Et aussi un bel ouvrage qui soutient l'action de l'association Lire et faire lire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article