Le château ambulant

Publié le par Martine

Le château ambulant

Pour rester dans l'esprit cinéma et se mettre dans l'ambiance du jour (même si je déteste vraiment Halloween!), c'est de ce film de Hayao Miyasaki, "Le Château ambulant" paru en 2005 aussi dans la collection studio Ghibli, que je vous parle à présent.

Sophie est une modeste jeune fille de 18 ans, qui a repris la boutique de composition de chapeaux au décès de son père. Le jour de la parade militaire, Sophie est prise à partie par deux soldats et elle ne doit son salut qu'à la présence bienvenue de Hauru, qui se révèle être un beau magicien. Si Sophie ne se laisse guère impressionnée, il n'en est pas de même pour la sorcière des Landes, amoureuse éconduite d'Hauru, qui, par pure jalousie, transforme la jeune fille en vieille dame de plus de 90 ans. Contrainte d'abandonner sa boutique, Sophie rejoint le château ambulant où réside le petit Marco, le démon du feu Calcifer et Hauru, sur lequel Sophie compte bien pour enlever le sort jeté sur ses épaules et lui rendre sa véritable apparence. Mais tout ne se passe pas comme elle l'espérait.

Sous des aspects accueillants, Hauru se révèle imbu de lui-même, vaniteux et surtout ne possède pas les pouvoirs suffisants pour lutter contre ceux de la sorcière des Landes. Sophie doit donc rester dans ce château magique, qui se déplace au gré des humeurs d'Hauru afin d'éviter à se dernier de se trouver pris dans la guerre qui fait rage dans le pays. Alors quand le roi en appelle aux pouvoirs du magicien pour l'aider à gagner la guerre, celui-ci envoie Sophie, la faisant passer pour sa mère, pour dire au roi de ne pas compter sur lui. 

Ce qui n'est du goût de la reine, Madame Sullivan, secrètement amoureuse d'Hauru aussi, également dotée de pouvoirs magiques qui découvre la véritable Sophie sous ses aspects de vieille dame et surtout le tendre sentiment qui semble s'installer durablement entre la jeune fille et le magicien. Dès lors, Hauru n'a plus le choix. Il doit prendre parti ou, s'il décide de suivre son coeur et ce que lui enjoigne Sophie, tout mettre en oeuvre pour rétablir la paix dans le pays. Dût-il alors prendre tous les risques et entraîner à sa suite Sophie, Marco, Calcifer et Navet, l'ami épouvantail de Sophie.

Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de cette histoire un excellent film d'animation. Il y a de la magie, de la sorcellerie, des combats, de l'amour et surtout beaucoup d'humour pour alléger les tensions que les attitudes des uns et les actes des autres ne manquent pas de provoquer. Dès lors c'est un film au suspense prenant qui s'installe, saupoudré de cette dose d'espoir toujours présent qui nous fait croire jusqu'au bout à une fin heureuse et attendue.

Un très beau film vraiment que ce "château ambulant" où chaque objet, chaque lieu revêt une importance particulière, où les décors sont tout simplement majestueux, les effets d'animation éblouissants et l'honneur sauf! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article