Gialli culinari

Publié le par Martine

Gialli culinari

La semaine italienne me permet aujourd'hui de faire d'une pierre deux coups en vous parlant de ce recueil de nouvelles acheté cet été lors de notre séjour italien : y prendre part dans le thème du jour et participer en même temps à La bonne nouvelle du lundi.

Je dois d'abord vous dire que j'ai complètement craqué devant cette couverture. Un plat de spaghetti bien rouge dans lequel se fiche un couteau bien sanguinolent sur fond du profil d'Alfred Hitchcock, il y a là de quoi bien gamberger. Le titre ensuite "Gialli culinari" et son sous-titre "Racconti gastronoir alla maniera di Hitchcock" ont eu tôt fait de guider ma main vers ce recueil afin de me l'offrir! Et j'ai vraiment bien fait!

Neuf nouvelles composent ce recueil. Neuf histoires qui, toutes, trouvent leur point de départ dans un des films cultes signés par le maître du suspense que fut Alfred Hitchcock. L'art et le talent de l'auteur, Rosalba Graglia, journaliste turinoise passionnée de littérature italienne, française et anglaise, d'architecture, d'Histoire et de gastronomie, se trouvent dans le fait qu'elle ne nous dit pas avant de quelle oeuvre elle s'est inspirée. On lit la nouvelle, un peu à l'aveugle, on la savoure, on s'en délecte... Car, oui, en plus, chaque nouvelle a un lien direct avec une recette de cuisine, un lieu touristique réputé pour sa gastronomie, un magazine culinaire ou se déroulant dans l'univers très sérieux et dur des grands chefs cuisiniers. Et toutes sans exception nous mêlent à un meurtre, un assassinat ou un accident ressemblant à s'y méprendre à un crime prémédité. Ce n'est que lorsqu'on arrive à la fin de notre lecture qu'on comprend quel lien existe avec quel film et que toutes les pièces du puzzle s'emboîtent les unes avec les autres.

Cerise sur ce gâteau déjà fort délicieux, après chaque nouvelle, l'auteur nous explique pourquoi elle a choisi ce film, ce qu'il lui a apporté et ce qu'elle a voulu mettre en avant en s'en inspirant pour écrire chaque histoire.

Je ne regrette absolument d'avoir cédé à la tentation de cet appel littéraire, ce véritable "coup de coeur" physique entre ce recueil et moi et je ne peux que vous inviter à le lire aussi.

Paru chez Morellini Editore.

Et comme aujourd'hui, le thème de la semaine italienne porte sur la cuisine, je vous montre aussi la belle pizza et la marmite de minestrone que nous avons mangé hier! Et je compte ce billet du jour pour le challenge de Bidib "Des livres en cuisine".

 

Gialli culinariGialli culinariGialli culinari
Gialli culinariGialli culinari
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bidib 24/10/2017 07:58

hmm, ça fait envie ! ça l'air très sympa . Je note la référence. Merci pour ce partage :)

Martine 27/10/2017 15:44

Avec plaisir, Bidib!

eimelle 23/10/2017 10:21

la couverture est intrigante en effet! tu as bien fait!

Martine 23/10/2017 10:22

Ce fut vraiment un coup de coeur "physique" confirmé par ces lectures!