16 nuances de première fois

Publié le par Martine

16 nuances de première fois

Aujourd'hui encore, pour La bonne nouvelle du lundi, c'est un recueil complet qui est à l'honneur. En effet avec ces "16 nuances de première fois", il m'a été littéralement impossible de ne retenir qu'une bonne nouvelle tellement toutes rivalisent de qualité et d'excellence et m'ont offert de magnifiques moments de lecture. Picorées les unes après les autres ou en faisant une pause entre deux, histoire de reprendre mon souffle quand l'émotion était trop forte.

Même s'il s'adresse prioritairement à des ados, je dirais même, de grands ados, voire de jeunes adultes, ce recueil se savoure également quand on est des adultes confirmés. Pour se souvenir de ce que fut notre première fois, l'évoquer avec tendresse et émotion ou, au contraire, regretter qu'elle se soit mal passée, dans la précipitation, faute de n'avoir pas été assez attentif à soi et à notre compagne/compagnon d'alors, ou encore, et c'est le pire, dans l'agressivité et/ou dans la violence.

Et justement ce sont tous ces cas de figure (si je puis dire) qu'abordent ces seize nouvelles, coordonnées par Manu Causse et Séverine Vidal, dans ce recueil paru aux éditions Eyrolles

Seize nouvelles. Seize auteurs : Manu Causse et Séverine Vidal, rejoints par Gilles Abier, Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Benoit Broyart, Axl Cendres, Cécile Chartres, Rachel Corenblit, Antoine Dole, Chrysostome Gourio, Driss Lange, Taï-Marc Le Thanh, Hélène Rice, Arnaud Tiercelin et Emmanuelle Urien. Et autant d'écritures différentes à apprécier, autant de sensibilités, autant d'interprétations, autant de premières fois uniques à jamais.

Ecrire sur la découverte de l'amour physique, entre deux jeunes gens, du même sexe ou pas. Ecrire sur cette rencontre sexuelle, merveilleusement belle quand elle est librement consentie et désirée, malgré la peur, l'appréhension et tout ce qui peut effrayer face à l'inconnu, face à la découverte d'un autre corps, face à ce don de soi qu'on souhaite ardemment et offre cependant avec pudeur. Ecrire sur cette banale histoire de sexe, qu'on a espéré, comme ça, pour frimer devant les copains et copines, et que l'on vit comme une véritable agression physique, un viol de notre intimité, et qui reste un traumatisme indélébile.

Toutes ces histoires, les seize auteurs de ces nouvelles les ont appréhendées à leur façon et nous les confient pour qu'à notre tour nous en prenions connaissance, y accordons toute notre attention comme à autant de confidences qu'on pourrait être à même de recevoir ou de faire un jour. Chacun, chacune y a apporté sa propre sensibilité, son humour, sa délicatesse, à plus ou moins forte dose, en les mélangeant selon son envie, en exacerbant l'une, en saupoudrant l'un, en parsemant l'autre et toujours avec style et dans une écriture parfaitement maîtrisée.

Ce recueil est beau. C'est rien de le dire. Ce recueil est délicat, empreint de tendresse ou d'un réalisme effrayant. Mais plus que tout, ce recueil est à lire et à faire lire. Aussi. 

 

 

 

 

16 nuances de première fois
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lasardine 17/10/2017 09:25

je l'avais déjà noté, je le souligne donc! :)

Martine 17/10/2017 17:16

Tu peux!! :-)