Bleu horizon

Publié le par Martine

Bleu horizon

Parmi les belles lectures que j'ai faites ces derniers jours, ce roman de Valérie Brun "Bleu horizon", paru aux éditions Zonaires, figure en très bonne place. Et le fait qu'il se déroule en partie en Isère, près de Tullins, et donc pas très loin de chez moi, dans des lieux que je connais, ajoute encore au plaisir éprouvé à cette lecture.

Cette histoire se passe en 1917. Après deux ans d'absence, pour cause de Premier Conflit mondial, Jean revient au pays. Blessé, amoindri physiquement et surtout amnésique. Le choc est rude pour sa jeune épouse, Emma, qui doit, dès lors, se réhabituer à vivre auprès de cet homme, "son" homme, tel qu'il est à présent. Mais il est également rude pour Jean qui ne reconnait plus rien de cet univers pourtant familier, dans lequel il doit réapprendre à évoluer, qu'il doit redécouvrir. Jean qui doit surtout à nouveau apprendre à connaitre Emma, sa femme qui attend de lui des sentiments, des gestes, des attentions qu'il n'est pas en mesure de lui donner dans l'immédiat. Comment y parvenir? Comment réussir à vivre quand tout nous est étranger? Quand on n'arrive plus à reconnaître celles et ceux qu'on a côtoyés, aimés, qui nous apprécient, qui nous aiment et dont on ne sait plus rien. 

Cet apprentissage, Jean et Emma vont le faire ensemble, avec plus ou moins de facilité, d'envie, de volonté. Sous les mots de Valérie Brun, se fixe un récit intime, sensible, où se mêle l'avant et le présent, la présence des lettres que s'écrivaient Emma et Jean durant l'absence, l'évocation des jours heureux, chéris entre tous et cet espoir fou, insensé, tenace, de les voir revenir, peut-être... ou pas.

Ce très beau roman, Françoise Guérin, écrivain, nouvelliste, romancière, y a consacré une "Page blanche" hier sur son blog Mot compte double. Bien mieux que je ne pourrai le faire en ces pages, je vous invite à aller y lire l'excellente chronique qu'en a rédigée Danielle Akakpo, également romancière et nouvelliste ainsi que la présentation et l'entretien avec l'auteur, Valérie Brun, que Françoise Guérin nous y propose.

Tout y est dit.

 

Bleu horizon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chemindetables 29/09/2017 11:55

un passage aujourd'hui sur ton blog et quelle surprise de voir écrit Tullins...j'habite à coté ça fait donc vraiment drôle....
je ne connais pas ce livre , tu nous le présente très bien
je passe car je fais moi un tour d'horizon (mais pas de bleu donc...LOL...) pour la liste épinglée sur mon blog chaque samedi afin de mettre à jour cette liste bien longue ...
voir qui ne publie plus dans notre jeu (mais bien sur n'a pas eu la gentillesse (politesse ???!!!) de m'avertir....)
plusieurs ne viennent jamais sur mon blog ce jour de notre pourtant rendez-vous échange alors je n'y vais plus depuis longtemps je n'y arrive pas du tout, j'ai déjà beaucoup de mal avec mes copinautes/aminautes régulières que je suis ...
mais je vais toujours en retour de com sur ces partages du samedi, on peut se fréquenter que ce jour là c'est le but de ce rdv et c'est très sympa non est un petit groupe et j'aime bien ce moment
donc demain je vais voir combien de noms j'enlève ( je n'aurai peut être pas le temps d'aller tout voir, je ferai en plusieurs fois s'il faut) ça sera plus agréable une liste écourtée mais de ceux qui publient vraiment, même si c'est dommage qu'on ne trouve pas le moindre intérêt de venir dire coucou et voir ce que publie leur animatrice...ça ne fait qu'un com à poser un seul jour par semaine c'est super facile, moi dans l'autre sens j'ai bien vu quand je le faisait au début c'était énorme ...
mais c'est comme ça pas de souci tout le monde est parfaitement libre de faire comme il a envie bien sur...
j'ai vu que tu avais publié samedi dernier donc bien sur je te laisse dans la liste
je te souhaite une belle journée
bises
patricia

Martine 02/10/2017 17:13

Re-bonjour Patricia, Je reviens sur le blog après une semaine de pause pour cause de surcharge professionnelle et journée parisienne. Merci pour ton mot sur le roman de Valérie Brun.
Je comprends ton ressenti vis à vis des participants à ton chouette rendez-vous du samedi 24 heures photo, auquel je n'ai pas participé samedi dernier du coup et peut-être m'as-tu retirée de la liste?... Je plaide coupable. Je suis la première à aller voir les photos de quelques participantes sans commenter. Peut-être parce que j'=e n'ai rien de plus à ajouter à ce qui est déjà dit et répété dans les commentaires. Sans doute.
Ce qui me surprend (et quelque part me rassure) dans tes mots, c'est justement ce que tu constates de l'indifférence ou tout au moins de la pseudo absence de réaction des participants. Je fais le même constat avec le challenge italien Il Viaggio que j'ai repris à la suite d'Eimelle il y a un an. Les gens ne viennent pas ici pour me signaler leurs liens. Ils se contentent du groupe Facebook. C'est déjà ça, me diras-tu! Mais du coup tout se passe sur le réseau social et pas via les blogs. Et c'est bien dommage...
Je n'ai rien d'autre à ajouter, Patricia, sauf à te remercier d'avoir repris le flambeau d'Amartia et de le poursuivre avec toute ta sympathie et ta belle générosité. Merci.

Binchy 25/09/2017 21:39

Merci Martine pour cette excellente chronique !
Je te remercie également pour tous tes excellents partages que je n'arrive pas toujours à commenter. Je te souhaite une agréable semaine et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

VALERIE BRUN 24/09/2017 16:08

Bonjour et merci pour l'hommage rendu à Bleu Horizon.

Martine 25/09/2017 16:05

C'est un plaisir!

Manika 24/09/2017 15:06

Tu me donnes déjà envie alors quand j'aurai lu ce qu'en disent ces illustres personnes !

Martine 25/09/2017 16:05

Tu n'opposeras aucune résistance!!! ;-)