Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Publié le par Martine

Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Lorsque je suis allée à la bibliothèque de Saint Marcel les Valence, vendredi en fin de journée, je suis "tombée" sur ce petit livre de Maria Poblete, paru en 2009 chez Actes Sud Junior dans la collection dirigée alors par Murielle Szac "Ceux qui ont dit non".

Bien sûr cet ouvrage a été mis en avant spécialement pour la disparition de Madame Simone Veil mais je trouve très bien l'idée de le proposer à nouveau à la lecture de nos jeunes, à qui cette collection est destinée prioritairement, et de le remettre en mémoire des plus âgés comme moi!

Commençant par une présentation de Madame Veil, son enfance, sa jeunesse, sa déportation, l'affection qui la reliait à sa mère, disparue en camp, et à sa soeur, son désir de "faire quelque chose de sa vie", ses études et sa fonction de magistrate, son engagement politique et, surtout, l'attention qu'elle portait aux femmes, toutes les femmes en général et les plus démunies en particulier. D'où son incompréhension face à l'injustice flagrante que ses "soeurs" ne soient pas toutes égales dans leur droit à disposer de leur corps. Il était beaucoup plus simple alors pour celles qui avaient des conditions de vie aisées de partir à l'étranger (ou en secret en France dans des cliniques privées) pour se faire avorter que pour celles, plus pauvres, qui, confrontées à la même situation, étaient obligées de recourir à des "faiseuses d'anges" ou autres arrangements sordides au péril de leur intégrité physique, voire de leur vie.

L'ouvrage explique ainsi ce combat pour les femmes, la tension, les pressions, qui l'ont accompagné et, plus que tout, le formidable courage et l'abnégation de Madame Simone Veil, notamment pour faire accepter la loi contre les avortements clandestins et se faire entendre au nom de toutes les femmes, face à la misogynie, l'hostilité et, trop souvent, la haine.

Ce petit récit, très abordable, d'une petite centaine de pages est complété par les biographies de celles et ceux qui, eux-aussi, ont élevé leur voix contre la pratique des avortements clandestins et d'une sélection de photos d'époque, afin de visualiser au mieux ce qu'elle fut.

Un petit livre à mettre entre toutes les mains et dont je vais parler lors de mes prochaines Rencontres pour la revue Femmes Ici et Ailleurs.

Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article