Rosalie Blum

Publié le par Martine

Rosalie Blum

Avant-dernier film vu pour les Tickets d'or organisés par le réseau des médiathèques Valence Romans agglo et dont les résultats finaux seront annoncés ce vendredi 14 avril à ma médiathèque La Passerelle.

"Rosalie Blum" est le premier film réalisé par Julien Rappeneau et interprété par Noémie Lvovsky, Kyan Khojandi, Alice Isaaz et Anémone dans les rôles principaux.

Vincent Machot est un jeune trentenaire, qui partage la monotonie de son existence dans une petite ville de province entre son salon de coiffure, ses sorties avec son cousin et meilleur ami, les week-ends et autres retrouvailles toujours repoussés avec son amie Marianne qui vit et travaille à Paris, et, surtout, les visites quasi quotidiennes qu'il rend à sa mère qui loge dans l'appartement familial situé juste au-dessus du sien. Les semaines s'écoulent ainsi, ternes et sans relief, jusqu'à ce dimanche où, ayant oublié d'apporter le citron plus qu'utile à sa mère, Simone, pour qu'elle cuisine son plat dominical, Vincent part en chercher un de toute urgence. Mais, bien sûr, vu l'heure et le jour, tout est fermé. Sauf cette petite épicerie où Vincent croit reconnaître la femme qui le sert. 

Intrigué, et presque inconsciemment, le jeune homme se met à épier, surveiller les faits et gestes de cette femme, allant jusqu'à la suivre quotidiennement et, même, à récupérer le contenu de ses poubelles pour essayer d'en savoir plus sur elle.

Evidemment cette femme, Rosalie Blum, se rend compte de cette filature et, si elle ne s'en inquiète pas outre mesure, en demeure intriguée et demande à sa nièce Aude, jeune étudiante en rupture familiale avec ses parents, de suivre à son tour Vincent Machot. Histoire de comprendre ce qu'il lui veut! Ce que la jeune femme accepte de faire avec quelques réticences et le concours amusé de ses deux meilleures amies.

Alors assisterons-nous au jeu du "tel est pris qui croyait prendre"? Car, bien sûr, Vincent va aussi découvrir cette filature et les pièges que lui tendent, pour le tester, Rosalie et Aude...

Tout n'est pas si simple. La vie et ses épreuves, chacun(e) les siennes, faisant alors toute la différence et ouvrant de nouvelles portes là où personne ne les attendait ou espérait...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire. Quelques longueurs, l'incompréhension face à l'attitude de Vincent, je n'ai pas compris de suite aussi le retour en arrière quand l'histoire a basculé du côté de Rosalie et Aude. 

J'ai apprécié cependant le jeu des comédiens, chacun très crédible dans son propre personnage et une mention particulière à Anémone excellente dans son rôle de mère autoritaire et abusive, les situations cocasses qui rythment l'histoire et qui nous font sourire. Et puis aussi cette fin, l'explication bienvenue et l'espoir qu'elle nous offre. Les portes sont désormais ouvertes, chacun a pu ou va les pousser et déposer ses valises (bien lourdes pour quelques-uns) derrière.

Un beau film pour nous parler de la vie...

Rosalie Blum
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manika 11/04/2017 23:15

J'ai adoré le film ... je comprends tes bémols j'avais lu la BD ça m'a sans doute aidé sans que je m'en rende compte !

Martine 12/04/2017 19:53

Je ne savais pas qu'il y avait une BD à la base! Merci pour l'info!