Je regarde passer les chauves

Publié le par Martine

Je regarde passer les chauves

Auteur et scénariste pour la télévision, également comédienne pour des "Seule en scène" interprétés à Paris et ailleurs, Sandrine Senes signe, chez Quadrature, un recueil de nouvelles drôle et émouvant "Je regarde passer les chauves".

Des chauves en effet, Sandrine Senes en croise beaucoup sur les différentes lignes de métro qu'elle emprunte quasi quotidiennement. Des grands, des petits, des gros, des minces, des aimables, des renfrognés, des jeunes qui entretiennent leur calvitie, des plus âgés qui la subissent... Mais pas seulement. Car, dans le métro, Sandrine Senes croise également des tas d'autres personnes dont elle nous livre des portraits cocasses, attendris, moqueurs (un peu), émus (souvent) et les situations, attitudes, rencontres furtives qu'elle partage avec elles, le temps d'un court trajet commun.

Ces nouvelles courtes, certaines même très courtes, il y en a un certain nombre dans ces quelque 80 pages et je ne peux pas, en l'état, vous les détailler une à une. Sachez simplement que ce recueil vous fera passer un excellent moment de lecture, pour la modique somme de 10 € (!!) et qu'après l'avoir lu, vous ne prendrez plus du tout le métro de la même façon. Du moins c'est ce qu'il me semble que je ferai lors de mon prochain séjour dans la capitale!

Car, de fait, Sandrine Senes nous fait partager sa curiosité des gens, leur prête des histoires, les imagine tels qu'ils lui semblent être selon leur posture, leur attitude ou les regards qu'ils posent eux aussi sur leurs voisins de lignes. Et c'est toute cette accumulation de détails, de constats, de rêves et d'espérances, qui font que ça fonctionne et qu'à notre tour nous participons au voyage et devenons curieux les uns des autres.

Si j'ajoute qu'en plus le tout nous est servi sur un plateau d'humour, légèrement sarcastique parfois mais toujours bienveillant, vous comprenez que ce recueil est à lire... au plus vite!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 29/11/2016 21:24

Coucou Martine,
Voilà une lecture qui me tente beaucoup ! J'aime aussi observer les gens dans différentes situations : sur un parking d'hypermarché, dans les transports en commun, dans les files des caisses (en tout cas lorsque je pouvais encore le faire physiquement) et je dois dire que le temps passe très vite alors ; observer les réactions, les regards, surtout le non-dit.
Gros bisous à toi et à la prochaine ;-)

Martine 01/12/2016 07:56

Alors ce recueil est fait pour toi, chère Denise! Ne t'en prive pas!
Je te souhaite une très belle journée et je t'embrasse!

Philippe D 29/11/2016 20:32

Quadrature ne publie que des nouvelles. Je m'étonne qu'ils gagnent leur vie avec ça car beaucoup de lecteurs disent ne pas aimer ce genre de littérature. Pour ma part, je n'aime pas les textes trop courts.
J'ai tenté ma chance en leur envoyant un manuscrit mais il n'a pas été accepté.
Bonne soirée.

Martine 01/12/2016 07:55

J'ai une affection particulière pour cette Maison car c'est elle qui m'a fait découvrir ce genre littéraire difficile et, depuis, j'ai fait de très belles découvertes dont il aurait été fort dommage que je ne les lises pas. Bonne chance pour ton manuscrit!